02 octobre 2007

Sabl'Echiquier


Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué..??
C'est un peu la réflexion que je me suis faite quand mes enfants ont voté à l'unanimité pour cette recette de biscuits échiquiers proposée parmi 5 autres recettes de petits gâteaux amoureusement imprimées (avec photo couleur rien que ça!) et soumises au désir implacable de 4 bouches gourmandes. Et dire que j'aurais pu penser que les enfants choisissent avec le ventre (un peu) mais surtout avec les yeux!! Et dire qu'il m'aurait suffit de leur présenter des recettes de "feignasse" comme les biscuits pour les nuls, des cookies, des sablés, les bûchettes choc'amandes ou même des mini-muffins.. voire même, ne rien proposer du tout!! Mais comment auraient-ils pu deviner en marquant d'une jolie étoile la recette imprimée que leur maman devrait sortir, en plus des bol et cuillère l'artillerie écolière avec double-décimètre et calculatrice pour réaliser des petits gâteaux qui seraient dévorés en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire!!
Rassurez-vous, contrairement à ce qu'ils laissent imaginer, ces sablés échiquiers sont vraiment faciles à réaliser.. pour peu que l'on sache se servir d'une règle et que l'on dispose d'un (tout petit) peu de temps devant soi. Et encore s'agit-il du temps de réfrigération nécessaire pour faire tenir le montage! Le reste n'est que littérature...
Ah si, quand même: la recette originale prévoit de l'extrait pur de citron que j'ai cru bon de remplacer par un chouïa d'arôme citron.. j'aurais mieux fait de m'abstenir ou d'apprendre à le doser parce que franchement, il n'apporte pas grand-chose sauf un trèèèès subtil goût citronné chimique très bof. Préférez dans ces conditions (et si vous aimez la note de fraîcheur apportée par le citron dans les biscuits secs) un soupçon de zeste finement râpé.. ou simplement oubliez-le! Après tout, parfums vanille et chocolat pour des sablés... pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple??


(pour une quarantaine de sablés)

  • 230g beurre mou
  • 100g sucre
  • 1 cc extrait vanille liquide
  • qs arôme citron (optionnel)
  • 1/4 cc sel
  • 350g farine T55 tamisée
  • 3 cs cacao en poudre Commerce Equitable
  • 1 oeuf

Comme la plupart des nouvelles recettes de pâtisserie proposées dans les sites anglosaxons (et surtout américains), cette recette est réalisée dans un robot ménager muni de la feuille. Si vous n'en possédez pas, un grand saladier et une cuillère en bois feront aussi bien l'affaire!


Dans le bol du robot, mettre le beurre ramolli à température ambiante coupé en petits morceaux et le travailler un peu à la cuillère en bois pour le rendre pommade. Ajouter le sucre et mélanger à vitesse moyenne jusqu'à formation d'une crème. Ajouter les extraits de vanille et de citron et le sel puis tout en continuant à mélanger à vitesse lente ajouter la farine petit à petit.

Si vous utilisez un robot, il faudra râcler régulièrement les côtés et le fond du bol pour décoller la matière grasse.

Dès que la pâte commence à se former (elle est d'abord sableuse puis elle commence à s'agréger par petits bouts), arrêter le robot et verser le tout sur le plan de travail.
Assembler les morceaux de pâte pour former une boule et la fraiser 1 ou 2 minutes avec la paume de la main.

En pratique, il faut écraser la pâte en la poussant loin de soi morceau après morceau, rassembler et recommencer 1 ou 2 fois sans trop la travailler.



Diviser la pâte en 2 morceaux de même poids (environ 340g il me semble). Réserver une partie dans un bol et mélanger l'autre avec le cacao en poudre en la malaxant bien pour que le cacao soit intégralement incorporé et que la pâte soit homogène.

Ecraser chaque boule de pâte en disque et les placer séparément entre 2 feuilles de film alimentaire. Etaler au rouleau chaque disque de pâte de façon à former un carré régulier de 18 cm sur environ 1 cm d'épaisseur.

Note: pour obtenir un carré régulier, tasser régulièrement les côtés de la pâte étalée 2 à 2 soit avec les mains soit en tapotant avec le rouleau, ce qui permettra de former des angles droits.

Avec une règle et un couteau aiguisé ou un coupe-pâte ou une roulette à pâtisserie, découper chaque carré en 9 bandes de 2 cm.

Fouetter l'oeuf entier avec un peu d'eau et placer une feuille de film alimentaire sur le plan de travail.

Disposer 3 bandes de pâte sur le plan de travail couvert en alternant les couleurs (exemple 1 bande vanille entre 2 bandes chocolatées). Badigeonner d'oeuf battu le dessus et les interstices et "coller" les 3 bandes de pâtes en les pressant délicatement. Poser par-dessus cette première couche 3 autres bandes de pâte en inversant cette fois les couleurs de façon à former la trame d'un échiquier. "Coller" à l'oeuf battu et finir avec une troisième couche. Envelopper le boudin de pâte obtenu dans le film alimentaire en serrant un peu pour maintenir le tout. Placer au réfrigérateur 30 minutes ou au congélateur pendant 15 min.

Répéter l'opération avec le reste des bandes en inversant les couleurs (1 bande chocolatée entre 2 bandes vanille) et réserver au frais.

Note: la pâte crue peut se conserver au frais pendant 2 jours ou être congelée pendant plusieurs semaines.

Préchauffer le four th 5-6 (190°C). Préparer 2 plaques de cuisson garnies de papier sulfurisé.

Découper chaque "boudin" en tranches fines d'environ 0,5 cm en utilisant de préférence un coupe-pâte pour une découpe franche et nette. Déposer au fur et à mesure les sablés sur les plaques de cuisson (utiliser la tranche d'un grand couteau ou du coupe-pâte ou la main pour récupérer le sablé tranché).
Enfourner et cuire environ 10 à 12 min (les sablés ne doivent pas dorer). Laisser sur la plaque de cuisson 2 min hors du four puis transvaser les sablés sur une grille pour refroidir.

Ces sablés se conservent quelques jours dans une boite hermétique.



Source: adapté de marthastewart.com
Enregistrer un commentaire
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs