04 décembre 2007

Le Fresh Ginger Cake Bluffant de David


Avec la quantité impressionnante de recettes parues dans les livres, revues, magazines, sites, forums et blogs de cuisine (et je ne parle même pas de la télévision!!), qu'est-ce qui fait que notre choix s'arrête un jour sur une recette précise, celle qu'il nous faut tester sans plus tarder... la composition? la photo alléchante? la description tentante? la réputation de son auteur? sa propre renommée? la fashion-attitude (ingrédients tendance)? l'air du temps (saisons, fêtes)?
Ou tout ça à la fois comme pour le Fresh Ginger Cake de David?
L'inénarrable David Lebovitz dit que c'est sa recette la plus demandée et ce depuis des années: à San Fransisco d'où il est originaire, ce gâteau est même servi dans les restaurants sous le nom de "Dave's ginger cake". Bref, un gâteau culte. La première fois que j'en ai entendu parler chez Melissa, j'avais d'abord été accrochée par sa photo avant de m'apercevoir qu'il s'agissait d'un gâteau au gingembre frais et à la mélasse, des ingrédients que je n'avais encore jamais utilisé dans un dessert mais qui m'attiraient plus par curiosité que par goût.
Sauf que.. quelques jours plus tard, je recevais directement la recette dans la newsletter de D. Lebovitz (oui, je suis fan!) accompagnée de ça:


(photo "OMG" de D. Lebovitz)

Vous pouvez résister, vous?? Pas moi!
Je l'avoue, j'ai été un peu frileuse sur la quantité originale de gingembre: 120g! .. j'ai préféré pour une première jouer petit en n'en mettant que la moitié. Pareil pour les épices (1/2 cc clous de girofle, 1 cc cannelle) que j'ai accommodées à mon goût.. et c'était parfait!
Ce gâteau est si moelleux, si parfumé, si complexe en épices, si frais.. vous allez l'adorer!!


(pour 2 moules à cake de 22 cm)

  • 60g gingembre frais (au lieu de 120g)
  • 125g miel
  • 125g mélasse noire
  • 200g sucre
  • 250g huile
  • 250g eau
  • 2 cc bicarbonate de sodium
  • 350g farine
  • 1/2 cc poivre noir du moulin
  • 1 belle pincée de cannelle
  • 1 grosse pincée d'anis vert
  • 2 oeufs

Préchauffer le four th 6 (180°C). Garnir le fond d'un moule à charnière de 23 cm ou de 2 moules à cake de 22 cm avec du papier sulfurisé.

Peler et hâcher très finement le gingembre frais (ne râpez pas le gingembre frais sous peine d'avoir des fibres dans le gâteau).

Dans un grand bol, battre la mélasse avec le sucre et l'huile jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Porter l'eau à ébullition, ajouter hors du feu le bicarbonate puis ajouter immédiatement au mélange précédent. Ajouter le gingembre râpé et mélanger.
Ajouter petit à petit la farine tamisée avec les épices en mélangeant avec une cuillère en bois. Ajouter les oeufs et bien mélanger jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène.
Verser la pâte dans le(s) moule(s) et cuire environ 40 min ou jusqu'à ce qu'un cure-dent enfoncé au centre du gâteau ressorte propre.
Laisser refroidir le gâteau au moins 30 min avant de démouler et de retirer le papier sulfurisé.


Servir le fresh ginger cake avec des poires ou des pommes pochées, ou de la glace ou comme ici avec de la crème fouettée parfumée.
Ce gâteau reste moelleux et se conserve très très bien pendant plusieurs jours.




Source: recette adaptée de Room for Dessert de D. Lebovitz

24 commentaires:

Tanya a dit…

Bonjour! Je sais que mon Francais n'est pas tres bien, mais je voudrais pratiquer si n'est pas un probleme pour vous. Ce gateau semble delicieux, et je suis tres heureux que j'ai trouver votre ecriture.

isabelle a dit…

moi aussi je suis fan :) tes photos mettent en appétit !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Ce cake a l'air merveilleux! Moelleux à souhait! Je prends la recette...

Bises,

Rosa

irisa a dit…

Ma pérode "cake " va très bien s'accomoder de cette recette d'un chef que je ne connais pas !

Celine ( palais des delices ) a dit…

Oh je craque, je craque ! Le genre de cake dont je rafolle, épicés et tout pleins de saveurs ! Tes photos sont sublimes comme à ton habitude !

emilie 1ptitcreux? a dit…

je ne peux que craquer devant la recette et tes photos si alléchantes ... je suis fana de gingembre et d'épices donc ça doit me plaire ! mais ou trouver de la mélasse ?

Sandra Avital a dit…

Emilie, j'achète ma mélasse au magasin bio (naturalia pour ne pas le citer). C'est de la mélasse noire, celle que j'utilise aussi pour le pumpernickel ;)

Grand Chef a dit…

Très tentant, mais pas encore de mélasse chez moi! la couleur est magnifique!

soso ( la cuisine de Soso) a dit…

Tréééés tentant, hummm ! J'ai tout ce qu'il faut, je le tenterai sûrement pendant les fêtes, je note pour ne pas oublier ;-)

$ha a dit…

Il est vraiment sublime! J'essaierais bien avec tes quantités, divisées par 2. Mais en ce moment impossible... c'est dur de ne pas pouvoir faire une recette quand elle semble idéale!!
De toute façon, pas de mélasse ni d'anis vert...

Mercotte a dit…

Si, tu dis que ça déchire et connaissant la réputation de David, je vais me l'adopter sans hésitation en plus j'ai tous les ingrédients sous la main moi !!! chanceuse .....

stef a dit…

mais où trouve-ton la mélasse?

J_M_ a dit…

Ah la mélasse noire, produit merveilleux, pourquoi avons-nous tant attendu en France avant de l'utiliser (et encore, on n'en trouve pas à tous les coins de rue). Ce gâteau me semble effectivement superbe, je comprends que tu aies craqué, bien envie de l'essayer aussi. Et sans rancune pour les allusions plagiesques ???
@+
PS : magnifiques photos également !

guylaine a dit…

Quelles superbes photos, comment résister à ce cake, j'en veux !!!

rebel bea a dit…

J'ADORE la consistance de ce gateau! Il est très très moelleux...il ressemble un coussin!

verO a dit…

En arrivant sur ton blog et en découvrant petit à petit ta première photo, j'ai fait: woaw !
Cette "croute" presque noire et brillante, c'est ce qui déclenche en moi l'envie de faire ce cake.
Ma fille ainée se trouve actuellement et pour quelques mois encore près de SF. Je vais lui en parler et lui demander de plus amples infos.
Bien à toi
verO

Trinidad a dit…

bravo !! il me semble excellent, j'en ferai c'est sur !!

Gracianne a dit…

Tu me donnes toujours envie de tout faire.

Xavier a dit…

Fait cet après-midi. Gouté ce soir :-)

Je n'accroche toujours pas aux gateaux à l'huile, surtout quand il y en a autant. A la fois parce que je trouve ça trop gras, mais aussi parce que je leur trouve un goût d'huile qui ne vaut pas celui du beurre ou tout simplement celui des ingrédients. Sinon j'ai eu un mal fou à incorporer le sucre et la mélasse à l'huile. Ca n'est devenu homogène qu'une fois l'eau carbonatée incorporée. Vous avez eu le problème ?
Petit détail sur la recette, le moment ou incorporer le miel n'est pas forcément évident, je l'ai mis entre l'eau et la farine.

J'aime toujours autant découvrir ces recettes américaines cela dit. Mais je sens que je vais trouver quelques aménagements à cette recette ;-)

Sandra Avital a dit…

Xavier, avant tout, mea culpa pour le détail concernant le miel: il doit être incorporé en même temps que le sucre et la mélasse à l'huile. En réalité, la recette originale contient uniquement de la mélasse mais "mild" donc beaucoup moins concentrée que la mélasse noire que je possède, d'où la suggestion de David de mélanger dans les mêmes proportions miel et mélasse noire.
Et oui, absolument, ce n'est pas évident d'incorporer les sucres avec l'huile.
Concernant l'huile, plusieurs remarques: 250g correspondent à la quantité de beurre classiquement utilisée dans les gâteaux type 4/4, c'est curieux que systématiquement la quantité est soulevée dès lors qu'il s'agit d'huile et non de beurre..? Souvent selon les recettes, l'huile (que l'on choisit généralement neutre type arachide ou tournesol voire colza) intervient plus dans la texture et la conservation du gâteau que dans le goût. Je comprends parfaitement cela dit que l'on préfère les gateaux au beurre (question d'habitude aussi, j'ai personnellement été élevée aux pâtisseries à l'huile!!)
je suis désolée que cette recette n'ai pas trouvé d'écho favorable chez vous, et j'espère quand vous aurez trouvé les aménagements qui vous conviennent que vous me les ferez partager, histoire à mon tour de tester ;)

Carotte a dit…

Je me pose régulièrement la question : pourquoi je craque sur telle ou telle recette. Je dois avouer que c'est souvent la description qui me fait succomber pui speut-être la photo après. Dans ton cas, tout est réuni et (même plus) pour que je teste ce cake... Hop, dans mes favoris!

mimosa a dit…

alors celle là je l'accroche au dessus du four (euh bé oui pas de frigo!), à tester d'urgence! La mélasse, les épices, David, et toutes ces photos voilà mes raisons!

Geneviève a dit…

Bonjour,
Je lit votre blog avec attention recette après recette et je me permets un petit commentaire : j'utilise énormément de gingembre frais car là où je vis c un incontournable ( j'habite à Bora Bora, oui je sais, c le rêve même si pour cuisiner c pas toujours top en terme d'approvisionnement ) , donc pour le gingembre frais, pour éviter les fibres , le mieux c le presse ail, en métal, le plastique ne résiste pas ! Couper le gingembre, si possible du frais à la japonaise, mais plus vieux ça marche aussi , de la taille de petites gousses d'ail, et presser tout simplement !
Bonne dégustation

Thierry a dit…

Je viens de tester cette recette, enfin une similaire : http://www.lesfoodies.com/felicia/recette/gateau-moelleux-au-gingembre-frais-david-lebovitz
Je ne comprend pas les variations de proportions !
Grammes et Centilitre c'est pas pareil ( sauf pour l'eau et encore en fonction du ph et de l'altitude c'est pas tout à fait identique ) , mais alors l'huile ! grave !
350 g de farine c'est ridicule vu la densité très liquide du mélange final !
C'est très gras, comme le disent d'autres personnes, pourquoi tant d'huile ça ne sert à rien !
D'ailleurs le comparaison avec le beurre ne tient pas c'est vraiment différent , même liquéfier jamais vu de tel proportion de graisse. Et puis à quoi sert l'oeuf vu qu'on met du bicarbonate ! A mon avis cette recette contient des erreurs , vous ne les voyez peut pas parce que votre four le pardonne ou bien vous avez l'habitude des textures comme celle du pain d'épice et vous savez ajouter le petit plus de farine. Et puis il y a farine et farine aussi !
Vraiment déçu de ce manque de respect des lecteurs.
Thierry

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs