03 juin 2010

Le Pain Sandwich du Roi Arthur

King Arthur's White Bread

Inventions, théorèmes, batailles, lois etc... certains consacrent toute une vie à un projet ou une cause et voient rarement leur nom entrer dans la postérité.
Il aura suffit à John Montagu, 4ème Comte de Sandwich (1718-1792) et joueur invétéré de réclamer à son valet un repas qu'il puisse consommer d'une seule main et sans avoir à quitter la table de jeu. Quelques parties de cartes et de la viande froide entre 2 tranches de pain toasté plus tard: la mode du sandwich était lancée.
Bien sûr, John Montagu n'avait rien inventé: depuis le grand Sage Hillel au 1er siècle avant notre ère qui consommait l'agneau pascal et les herbes amères entre 2 matsot en passant par les Grecs et les peuples Méditerranéens qui fourraient déjà leur pain pita dans les temps anciens, le concept était déjà bien présent.
Mais c'est à lui que l'on doit la popularisation de ce type de repas sur le pouce d'abord auprès des gentilshommes anglais qui fréquentaient les mêmes clubs de jeux suivis progressivement par toute la société anglaise.
Et qui dit aristocratie et classes élevées dit pain blanc composé de farine fine de froment et il n'est pas impossible que le fameux "sandwich" de Lord Montagu ait été composé de tranches de ce pain, ancêtre du pain de mie anglais qui fait tant rêver Gracianne.

J'ai beau être une inconditionnelle patentée du vrai pain qui croustille sous la dent, je suis loin d'être insensible aux charmes d'une tranche de pain de mie maison toastée dégustée nature avec un café, d'un croque-monsieur moelleux et gratiné ou encore d'un club-sandwich frais et gourmand pour les pique-nique d'été.

J'ai 2 recettes de prédilection lorsque l'envie me prend de confectionner du pain de mie: celle devenue classique de Lolie et celle de l'américain Craig Kominiak et rien ne me prédisposait à priori à en essayer une autre.
Sauf en tombant sur la photo du Classic White Bread sur le site de la compagnie King Arthur Flour: sa couleur, sa forme caractéristique en champignon, sa mie mousseuse... impossible de résister!!
Je confirme: même réadapté à ma façon, le goût est à la hauteur des promesses visuelles. D'ordinaire, je n'aime pas les pains moulés mais en sortant ce pain du four doré, gonflé, accompagné d'une odeur chaleureuse je me suis retrouvée dans la peau de Caroline Ingalls et j'ai presque cru que moi aussi, je pouvais être une maman parfaite.


IMG_1805 copie
(pour 1 pain de mie taille standard)


  • 600g de farine T65
  • 2 1/4 cc de levure sèche instantanée (9g)
  • 10g de sel fin
  • 250ml de lait (ou lait végétal) tempéré
  • 100ml d'eau tiède
  • 30g de miel
  • 30g de beurre (ou margarine) ramolli


Pour confectionner ce pain, vous pouvez utiliser vos mains (la pâte est souple et vraiment facile à travailler), votre MAP ou un robot muni d'un crochet. La quantité de liquide ajoutée dépendra bien sûr du temps (climat), de la qualité de la farine mais également de l'ustensile utilisé: il est plus facile de travailler une pâte plus hydratée en machine puisqu'on est moins tenté de rajouter de la farine.


Dans un grand saladier mélanger à la cuillère la farine et la levure sèche puis ajouter le sel et mélanger à nouveau. Creuser un puits et y verser le lait, l'eau et le miel.
Mélanger avec la cuillère en bois (ou dans la cuve de la MAP ou avec la feuille du robot) en partant du centre vers les bords pour faire tomber et incorporer la farine au fur et à mesure.

Dès que la pâte commence à se former et à s'enrouler en boule autour de la cuillère, la transvaser sur un plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques instants pour la rendre homogène. Ajouter le beurre mou en 3 ou 4 fois en travaillant la pâte après chaque ajout pour bien incorporer la matière grasse à la pâte (la pâte devient collante mais éviter d'ajouter de la farine à ce stade).
Une fois tout le beurre incorporé et la pâte redevenue homogène, la pétrir pendant une bonne dizaine de minutes pour lui donner du corps et l'assouplir: la pâte finale doit être élastique, lisse et bâtarde (ni ferme ni molle).

Placer la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et un torchon de cuisine et laisser lever pendant 1h-1h30 ou le temps que la pâte soit bien gonflée et ait pratiquement doublé de volume.

IMG_1820 copie

Graisser légèrement un moule à cake standard (23 cm x 13 cm).
Transvaser la pâte sur un plan de travail (non fariné éventuellement légèrement huilé), l'aplatir doucement avec le plat de la main pour la dégazer partiellement et former un rectangle grossier un peu plus grand que la longueur du moule. Replier la pâte en boudin en suivant cette technique puis placer jointure dessous dans le moule préparé.
Couvrir avec un torchon propre et laisser reposer 1h15 environ ou le temps que la pâte ait bien gonflé et que sa surface dépasse d'environ 3 cm des bords du moule.

Préchauffer le four th. 6 (180°C) environ 15 min avant la fin de l'apprêt.
Enfourner au 1/3 inférieur du four et cuire environ 20 min. Déposer une feuille de papier aluminium à la surface du pain et prolonger la cuisson d'environ 15 min. Le pain doit être doré sur toute sa surface (côtés compris) et sonner creux en tapotant le dessous.

Démouler (badigeonner la surface chaude avec du beurre si vous souhaitez une croûte encore plus molle) et laisser refroidir sur une grille.

Ce pain se conserve parfaitement pendant quelques jours bien emballé dans du film alimentaire. Vous pouvez également le trancher au couteau électrique dès qu'il est complètement refroidi et congeler les tranches bien emballées ou dans un sac congélation.

I'm sending this comforting bread to Susan's Yeastspotting ;)


14 commentaires:

Eva a dit…

Il est super beau !
Bisous

Babeth59 a dit…

Moi aussi je veux avoir presque l'impression d' être la maman parfaite....alors je vais essayer...avec ma MAP car, n'étant pas vriment parfaite encore je rajoute toujours plein de farine à la pâte!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un très beau pain! Je l'ai aussi testé et adoré...

Bises,

Rosa

Gracianne a dit…

Comment pourrais-je resister? Moi aussi je veux jouer a la petite maison dans la prairie :)

flou a dit…

je ne suis pas fan des pains moulés... j'aime les rondes miches à découper au centre de la table... mais peut-etre que pour une fois, je tenterai...

Giuky a dit…

perfetto:)delicatissimo e pure buonissimo:)

Karine Keldany a dit…

Je ne sais pas pourquoi je l'ai raté. Le pain n'a pas gonflé. Est-ce que la farine doit etre fraîche? Est-ce qu'il faut peut-être diluer la levure dans l'eau avant de la rajouter à la farine. J'ai besoin de ton aide Sandra. C'est ma première tentative a faire du pain. Merci à l'avance.

Sonia a dit…

Je suis ravie par cette bonté! dommage que je sois intolérante, mais rien n'empêche d'essayer sans gluten. Merci pour l'histoire de la recette et la recette
Bonne journée

Mélanie a dit…

Il est beau ce pain !

NB : Demain, un livre de cuisine minceur sera à gagner sur mon blog, si ça te dis, tu peux venir tenter ta chance.

Milie a dit…

ton pain est superbe !!

audrey a dit…

mmh quel beau pain!superbe!bisous et bonne aprem...

Nat a dit…

Ce pain de mie est magnifique, je peux presque sentir la bonne odeur de pain chaud à travers l'écran !! bises

Sandra Avital a dit…

@ Karine: d'abord désolée que cette recette n'ait pas fonctionné pour toi. Il ne faut surtout pas te décourager, plusieurs paramètres peuvent être en cause. Tu dis que ton pain n'a pas gonflé. A quelle étape: 1ère pousse ou avant d'enfourner? Quel type de levure as-tu utilisé? Il me faudrait plus de détails pour t'aider à comprendre ce qui n'a pas fonctionné. Tu peux le faire par mail si tu préfères!

Karine Keldany a dit…

Sandra, est-ce que tu as reçu mon e-mail? J'ai pas eu de retour. Merci.

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs