30 décembre 2011

Soufganiot de Fin d'Année


Soufganiot Hanukkah 2011

Oui je sais: une recette de beignets publiée quand c'est déjà trop tard pour les uns et trop tôt pour les autres... cherchez l'erreur!!
Ou plutôt cherchez le "mauvais esprit" qui s'amuse à faire disparaître pendant plusieurs jours ma connexion internet alors même que je venais de la retrouver!!
D'autant que j'avais pris la bonne résolution de renouer avec ma tradition de publier une  nouvelle recette de beignet au moment de la fête de Hanoucca comme je le faisais depuis le début de ma ronde autour du monde il y a 6 ans... à l'exception de l'année dernière.

Pour tout dire, c'est même précisément cette recette de soufganiot - beignets fourrés typiquement israéliens - qui aurait du être publiée il y a 1 an si j'en avais eu l'opportunité après les avoir préparés, photographiés et avalés!

Mais il y a toujours un bien pour un mal et finalement l'attente a eu du bon puisque j'ai eu l'occasion en les refaisant cette année de jouer et rejouer avec la recette jusqu'à trouver ma perfection: des petits beignets moelleux et légers, légers comme des petits ballons dorés.

soufganiot 049-1
(pour 20 à 30 beignets selon la taille)

  • 700g de farine T55
  • 3 cc de levure sèche SAF Instant ou 25g de levure fraiche
  • 2 cc de sel
  • 75g de sucre
  • 4 oeufs
  • 240ml eau (ou mieux moitié eau/moitié lait ou lait de soja)
  • 60g beurre ou margarine ramolli(e)
  • qsp  confiture au choix ou crème pâtissière ou compote de pommes
  • sucre cristal pour l'enrobage


Dans un grand bol pâtissier, mélanger la farine avec la levure sèche puis ajouter le sel et le sucre et mélanger à nouveau.
Creuser un puits, y verser l'eau, les œufs et le lait de soja.

Note: si vous utilisez de la levure fraiche, la délayer dans l'eau ou simplement l'émietter dans le puits avant de rajouter l'eau et les œufs.

Mélanger avec une cuillère en bois en commençant par le centre et en élargissant le mouvement vers les bords en faisant tomber la farine au fur et à mesure.
Quand la pâte commence à se rassembler en masse, la verser sur le plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques minutes de façon à ce qu'elle devienne homogène.

Ajouter le beurre ramolli en 2 fois en travaillant la pâte après chaque ajout (n'ajouter que le strict nécessaire de farine pour empêcher la pâte de coller au plan de travail).
Continuer de pétrir 5 à 8 min environ jusqu'à ce que la pâte soit devenue souple et lisse.
Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire.

Selon son emploi du temps, je vous propose plusieurs possibilités classées dans l'ordre de mes préférences sachant qu'une pâte fermentée plus lentement produit plus d’arômes:
  1. laisser lever 30min environ, retravailler un peu la pâte dans le bol puis mettre couvert au réfrigérateur pour la nuit ou même pour 2 jours
  2. laisser lever 1h à 1h30 (la pâte doit doubler de volume). Écraser doucement la pâte pour la dégazer puis la mettre couverte au frais pendant minimum 30 min-1h
  3. laisser lever 1h à 1h30 puis façonner les beignets de suite
soufganiot 012-1

Après repos de la pâte et éventuelle réfrigération selon le choix, le déroulé est le même à savoir dégazer gentiment la pâte et la transférer sur le plan de travail légèrement fariné.

Note: la pâte mise au frais peut être utilisée seulement en partie et le reste conservé au frais pendant 2 jours

Abaisser la pâte au rouleau jusqu'à une épaisseur d'environ 1 cm (
sans trop appuyer, il ne s'agit pas d'écraser la pâte comme pour l'étaler, il faut qu'elle reste souple et gonflée avec des bulles).
Avec un emporte-pièce de 6 cm (beignets taille petite pomme) ou un verre de 7-8 cm, découper des ronds réguliers et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson  légèrement farinée. Rassembler les chutes sans trop travailler et recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 20 à 30min selon la taille des ronds et la température de la pièce.

Chauffer l'huile dans une friteuse ou une grande marmite à bords hauts jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles: attention, l'huile ne doit pas être fumante sinon les beignets dorent immédiatement sans cuire à l'intérieur!
Plonger les disques de pâte dans l'huile (la quantité dépend de la taille de la marmite: de 2 à 4 beignets à la fois, il faut qu'ils aient la place de gonfler) et cuire environ 1 min par face.
Retirer les boules avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.

soufganiot 003-1

Si vous souhaitez garnir vos soufganiot, trouer légèrement le côté du beignet avec un cure-dent ou un pic à brochette et remplir avec de la confiture, de la compote ou de la crème pâtissière placée dans une poche à douille.
Saupoudrer de sucre glace ou utiliser ma méthode infaillible pour des beignets joliment pailletés: verser du sucre en poudre fin ou cristal dans un petit sac papier (type sac papier de pharmacie ou primeur), mettre le beignet dans le sac, refermer et secouer!!


source: adapté de marthastewart ici et

18 commentaires:

Kim a dit…

Quand à moi, il n'est jamais ni trop tôt, ni trop tard pour une recette de beignets! Ils ont l,air tellement bon!

MadeinFrance a dit…

miam miam elles sont superbes comme sorties de la patisserie :-)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une belle manière de terminer l'année! Tes soufganiot sont sublimes.

Meilleurs voeux pour 2012!

Bises,

Rosa

lustine a dit…

je craque totalement devant ces gourmandises!!merci

sabrina a dit…

hummmm comme ça donne envie de fair tout plein de beignets !!!

Agnès a dit…

Mais que c'est beau !!! et comme j'aimerais croquer dedans....belle fin d'année...

lacath a dit…

Tu nous fais un retour en force ! Et puis ces petits beignets, y'a pas de saison pour en manger !
Bises
Cath

n-talo a dit…

mmmmmmmmmmmmmm j'en veeeeeeeeuuuuuuuux

Gracianne a dit…

C'esst toujours le bon moment pour une recette de beignets, surtout les tiens. Bonne fin d'annee a toi Sandra, a tres bientot.

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Ni trop tôt ni trop tard pour ces beignets qui ressemblent aux boules de Berlin. Je te souhaite une belle fin d'année, un bon bout d'an comme on dit ici!

Junglefrog a dit…

O these look delicious too..;) happy new year to you!

BUSIR a dit…

Je suis ravie de vous retrouver et avec des beignets !!!hmmm!miam!je venais de temps à autres voir si vous aviez retrouvé une connection.Y.S

Anonyme a dit…

Bonjour,
J'ai fait vos beignets mais après cuisson ils sont creux.
Est ce normal?
Si non quel est le problème car j'ai bien respecter la recette.
Merci

missdelices a dit…

super top...extra...

Sandra Avital a dit…

@Anonyme, c'est normal que les beignets soient un peu creux à l'intérieur et d'ailleurs ils sont normalement destinés à être remplis d'une garniture. Je les aime bien comme ça aussi je trouve que ça leur donne beaucoup de légèreté. Pour des beignets sans "creux" je conseille plutôt de les bouler après la première levée plutôt que d'étaler la pâte. Attention par contre, la friture dans ce cas sera plus délicate pour éviter d'obtenir des beignets crus à l'intérieur ou imbibés d'huile!

Anonyme a dit…

Bonjour sandra
Merci pour tes réponses tu prends vraiment à coeur ton savoir faire et franchement j'aimerais avoir ton talent.
Merci pour tes conseils je vais tester.
Continue à nous donner envie de faire de belles choses comme ça je dirais même qu'il nous faudrait une recette par jour tellement ton site est génial.
Cordialement

Marie. A a dit…

La texture est juste parfaite !!!
par contre pour le goût je trouve qu'on sent un peu trop la levure mais, comme tu le dis ils sont fait pour être fourrés à la base donc j'aurais dû mettre plus de vanille pour compenser, on verra la prochaine fois.
Merci !

Ellor a dit…

En un mot
EXCEPTIONNEL
J'en ai pourtant tenté des recettes mais la tienne est vraiment top
Merci........

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs