29 mai 2015

Carrés Sablés Rhubarbe, Orange & Pistaches



Parmi toutes les recettes prêtes à être publiées et que j'avais hâte de partager, celle que je vous présente aujourd'hui est certainement celle que j'aurais choisie pour la reprise du blog si je n'avais pas tellement eu à cœur de reprendre avec une recette de pâte levée.

Ah la rhubarbe!! Depuis quelques années maintenant, je suis devenue une inconditionnelle peut-être même obsessionnelle et son arrivée printanière sur les étals est toujours pour moi une source d'excitation des papilles et de cogitation intense pour imaginer comment la transformer en dessert parfait.



J'ai beau alimenter régulièrement mon tableau Pinterest dédié, je n'en ai jamais assez et en bonne blogueuse toujours à la recherche de nouveautés, j'ai du mal à revenir sur d'anciennes recettes même si chez moi elles ont connu un franc succès et chose plus rare, l'unanimité.

L'année dernière, j'avais réussi le défi de remporter tous les suffrages de la famille avec de délicieux pavés de streusel à la rhubarbe qui combinaient avec bonheur le moelleux du gâteau, l'acidulé de la rhubarbe et le croustillant du streusel. Cette année j'avais envie de récidiver en gardant à peu près les mêmes bases mais cette fois-ci dans un esprit plus croquant largement inspiré des carrés au citron.



Quand il s'agit de rhubarbe, celle-ci est souvent cuite en compote pour la rendre bien fondante ou transformée en curd dans les tartes ou barres et c'est d'ailleurs de cette manière qu'elle était préparée dans la recette qui a inspiré mes carrés. De mon côté j'ai préféré gardé le "fruit" entier d'abord parce que je préfère quand il y a un minimum de "mâche" et ensuite parce que les tiges de rhubarbe que j'avais étaient très belles, d'un rouge intense comme j'aimerais en trouver plus souvent.

Pour la pâte de base, il s'agit grossièrement d'une pâte sablée parfumée à l'orange où les pistaches peuvent être incorporées moulues ou concassées selon les goûts et dont une partie peut être utilisée en crumble pour des barres encore plus gourmandes.



Depuis le début de la saison, j'ai fait ces carrés trois fois. Vous savez... un peu plus de ci, un peu moins de ça... et goûter pour être sûr de bien valider la recette avant de la proposer. Et re-goûter. Et re-re-goûter. Rien ne dit d'ailleurs qu'il ne va pas y avoir bientôt un quatrième essai... pour être bien sûre. De toutes façons, un édit est vite ajouté!

(pour 16 carrés)

pour la rhubarbe rôtie
  • 500g de rhubarbe (rouge) sans feuilles
  • 100g de sucre
  • le zeste d'une 1/2 orange moyenne

pour la base sablée aux pistaches
  • 150g de beurre mou
  • 70g de sucre
  • 1 jaune d’œuf
  • le zeste d'1/2 orange
  • 210g de farine
  • 1/4 de cc de sel fin
  • 50g de pistaches mondées + qs pour décorer


Préparation de la rhubarbe rôtie

Préchauffer le four th. 6-7 (200°C).

Laver la rhubarbe à grande eau mais sans l'éplucher. Couper en tronçons de 3 cm environ (si les tiges sont grosses, les couper en 2 dans le sens de la longueur) et les disposer dans un plat de cuisson.
Saupoudrer avec le sucre, ajouter le zeste d'orange finement râpé puis mélanger grossièrement.
Enfourner et laisser cuire environ 20 min: les morceaux de rhubarbe doivent devenir tendres tout en gardant leur forme et le jus de cuisson doit être devenu sirupeux.
Retirer du four et réserver. Baisser la température du four à th. 6 (180°C).



Préparation de la base sablée aux pistaches

Chemiser un moule carré ou rectangle avec du papier sulfurisé en veillant à laisser les bords dépasser pour faciliter le démoulage.

Placer le beurre en morceaux dans un saladier et le travailler un peu avec une cuillère en bois pour lui donner une texture pommade. Ajouter le sucre et fouetter jusqu'à obtenir un mélange crémeux et aéré.
Incorporer le jaune d’œuf et le zeste d'orange finement râpé en mélangeant vigoureusement pour obtenir une texture homogène.
Verser la farine, le sel et les pistaches grossièrement hachées et mélanger d'abord à la cuillère en bois pour amalgamer les ingrédients secs puis malaxer à la main pour former une pâte grumeleuse.
Tasser la pâte dans le moule de manière à avoir une surface la plus plane possible (utiliser le dos d'une cuillère à soupe pour niveler et obtenir une épaisseur régulière).

Note: si vous aimez le crumble, choisissez un moule carré de 20 cm et utilisez seulement 2/3 de la pâte pour la base. Conservez le reste au frais le temps de la précuisson.

Enfourner et précuire environ 15 min (la pâte doit être légèrement colorée).
Disposer délicatement et harmonieusement les morceaux de rhubarbe rôtie sur la base et recouvrir éventuellement du reste de pâte sablée pour former la couche crumble. Parsemer quelques pistaches mondées concassées puis enfourner.
 
Cuire pendant 25 min ou le temps que la base soit parfaitement cuite (vérifier la cuisson au bout de 25 min en écartant délicatement une partie du papier sulfurisé. Si les bords sont encore pâles, prolonger la cuisson).

A la sortie du four, ajouter éventuellement encore quelques pistaches mondées pour une touche de couleur et laisser complètement refroidir. Démouler sur une planche à découper en utilisant les bords du papier sulfurisé et couper en carrés. Dégustez!

Source: inspirée par figandhoney

14 commentaires:

crystal a dit…

Wahouuuu !!!
Ils sont beaux ces sablés de rhubarbe. Je n'en ai jamais cuisiné, mais cette recette me tente bien.
Quand à tes photos toujours aussi alléchantes.
Merci pour le partage, au plaisir de te lire à nouveau.
Bises, Crystal

bree13 a dit…

ils sont superbes !

La tendresse en cuisine a dit…

Coucou, merci pour cette recette très originale et dont les parfums s'accordent si bien. Une bien jolie création. Passe une belle journée, bisous

Sandra Le Petrin a dit…

Merci à vous! Crystal, le goût et la texture de la rhubarbe ne sont pas évidents pour une première fois. La rhubarbe est acide et il faut bien savoir équilibrer la quantité de sucre ajoutée. Son aspect proche du céleri en rebute aussi certains c'est pourquoi quand je n'en trouve que de la verte j'ajoute des griottes ou des groseilles (que l'on peut remplacer par des framboises)pour que la préparation soit bien rouge et plus appétissante. Le vert évoque trop le légume à mon sens!

mamie caillou a dit…

c'est un véritable supplice que d'être devant de telles photos, merci pour cet instant gourmand !

Diana a dit…

Très belle réalisation ! Et la découpe parfaite des carrés et vraiment impressionnante.

Sandra Le Petrin a dit…

Merci Diana, j'utilise un mètre pour le découpe. Si, si.. c'est vrai!

Carole a dit…

Dès que je lis le mot rhubarbe, je ne peux plus m'empêcher de lire ! J'adore ! Ces carrés sont vraiment appétissants, je vais les tester. Merci pour la recette et bon week end, Carole

Gathounette a dit…

Héhé, ils sont dans le four... et ils ont l'air délicieux!
en tout cas la rhubarbe confite est succulente :)
Quelle idée formidable d'ajouter de l'orange à de la rhubarbe! J'aurais du m'en douter, l'orange rend tous les gâteaux merveilleux :)

Easy kitchen a dit…

superbes ces carrés. je vois de plus en plus de recettes où la rhubarbe n'est pas épluchée pour que la couleur rouge soit bien conservée. pas de souci avec les fils ?

Sandra Le Petrin a dit…

Je suis bien d'accord avec toi Gathounette, l'orange est un formidable parfum en cuisine.J'ai souvent vu associée la rhubarbe à du gingembre aussi mais je reste fidèle à mes zestes orangés!

Sandra Le Petrin a dit…

Easykitchence n'est que très récemment que j'ai appris qu'en général, la rhubarbe devait être épluchée avant d'être préparée. Je n'ai aucune réponse directe car ma première expérience avec la rhubarbe date d'il y a quelques années seulement et encore avec de la rhubarbe congelée prête à l'emploi de chez Picard! Les recettes dont je m'étais inspirée à l'époque (et qui sont toujours ma référence) étaient anglo-saxonnes avec essentiellement une rhubarbe rouge. Je n'ai jamais eu la moindre réflexion négative quant à un côté filandreux gênant d'autant plus que je pré-cuit toujours la rhubarbe dans tous les desserts que j'ai réalisés jusqu'à présent. Personnellement, je n'aime pas la couleur verte en dessert sauf s'il est vif et d'un visuel gourmand ce qui n'est pas du tout le cas de la rhubarbe, c'est pourquoi depuis toujours je la colore naturellement en y ajoutant quelques griottes ou groseilles qui ont l'avantage de colorer vivement même en très petite quantité et donc ne dénaturent pas le goût de la rhubarbe ;-)

Gathounette a dit…

EasyKitchen : j'ai été étonnée aussi en voyant la recette de Sandra, moi au contraire je n'avais jamais fait un dessert sans éplucher la rhubarbe..; et en effet ça fonctionne très bien, pas de problème de côté filandreux (la rhubarbe étant confite et coupée en tronçons ça aide sans doute, et puis quand on mange une bouchée du carré on prend les morceaux de rhubarbe entiers! :)).

J'en profite pour confirmer, suite à leur sortie de four et dégustation, qu'ils étaient excellents, ils ont disparu très vite! Merci pour la recette :)

LaJulie a dit…

Recette réalisée et adorée ! Merci ! Avec de la rhubarbe jeune (rouge) et moins jeune (verte) c'était un délice. J'apprécie énormément que vous façonniez vos recettes essais après essais. On sent que vous souhaitez réaliser le meilleur gateau possible. Merci de nous transmettre cela.

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs