05 février 2008

Fasenachtskiechle , Beignets Alsaciens


Que le nom alsacien de ces beignets ne vous effraie pas, ils sont beaucoup plus faciles à réaliser et rapides à déguster qu'à prononcer.. en tous cas pour des non-initiés! Dorés, gonflés et moelleux, ces beignets de Carnaval se dévorent simplement saupoudrés de sucre parfumé ou non à de la cannelle, accompagnés de fruits en compote ou encore fourrés de confiture - traditionnellement de la confiture d'églantine. La pâte, très agréable à travailler peut être préparée la veille et réservée au réfrigérateur pour la première levée: les beignets sont non seulement plus rapides à réaliser le lendemain, ils sont encore meilleurs.. pratique pour les dimanches matin flemmards, pensez-y!!



(pour une bonne vingtaine de beignets)



  • 500g farine

  • 40g sucre

  • 1 pincée de sel

  • 20g levure fraiche de boulangerie

  • 250ml lait à température ambiante

  • 2 oeufs

  • parfum: kirch ou zeste de citron (facultatif)

  • 80g beurre ramolli

  • huile de friture

  • sucre cannelle ou sucre glace pour enrober


Dans un grand saladier, verser la farine tamisée, le sel et le sucre. Mélanger avec une cuillère en bois puis creuser un puits: y verser la levure émiettée, le lait, les oeufs légèrement battus et le parfum si vous avez choisi cette option.

Note: traditionnellement, la levure est délayée au préalable et réactivée une dizaine de minutes dans le liquide avant d'être incorporée. Pour plusieurs raisons, je le fais rarement: en général, j'émiette la levure dans le puits, je rajoute le liquide et je délaye la levure en l'écrasant dans le liquide avec le bout des doigts jusqu'à ne plus sentir de grumeaux. Tactile et efficace!

Commencer à mélanger avec la cuillère en bois à partir du centre en incorporant petit à petit la farine jusqu'à ce que la pâte forme une masse compacte autour de la cuillère.
Transvaser le contenu du saladier sur le plan de travail légèrement fariné et travailler la pâte quelques minutes en l'écrasant et en la repliant plusieurs fois de suite.
Dès que la pâte forme une masse homogène, la pétrir 1 ou 2 minutes puis y incorporer le beurre ramolli en plusieurs fois en travaillant la pâte après chaque addition. Pétrir une bonne dizaine de minutes jusqu'à ce que la pâte devienne lisse, souple et homogène (le beurre doit être complètement incorporé).
Mettre la pâte en boule dans le saladier légèrement huilé ou beurré, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever jusqu'à ce que la pâte double de volume, environ 2h.

Ecraser doucement la pâte puis la verser sur un plan de travail légèrement fariné. Etaler au rouleau (sans trop écraser la pâte) sur une épaisseur d'1 cm environ. Avec un couteau aiguisé ou une roulette à pâtisserie ou à pizza, découper une vingtaine de formes rectangulaires ou plus traditionnellement triangulaires (qui prennent la forme de poire après cuisson). Disposer les morceaux de pâte sur le plan de travail fariné en laissant de l'espace entre eux. Couvrir avec un torchon légèrement humide et laisser lever 45 min à 1h selon la température de la pièce.

Les beignets gonflent beaucoup mais il faut veiller à ce qu'ils ne doublent pas de volume car ils continuent de gonfler pendant la cuisson!

Une dizaine de minutes avant le début de la cuisson des beignets (voir note), mettre l'huile à chauffer dans une grande friteuse à l'ancienne ou une grande casserole à bords hauts. Tester la température en plongeant un morceau de pâte ou un petit croûton de pain qui doit remonter en surface immédiatement après avoir été plongé dans l'huile entouré de bulles.

Attention, l'huile ne doit pas être fumante sous peine de faire dorer les beignets sans leur laisser le temps de cuire à l'intérieur.

Plonger les beignets dans l'huile chaude à raison de 2 ou 3 à a fois selon le diamètre de votre friteuse. Laisser dorer sur la première face avant de retourner le beignet (la 2ème face cuit toujours plus vite que la première). Egoutter les beignets sur du papier absorbant avant de les saupoudrer de sucre glace ou de les rouler dans un mélange de sucre en poudre et cannelle en poudre. Vous pouvez également fourrer ces beignets avec de la confiture après cuisson.

Ces beignets se conservent très bien une nuit: ils sont encore tendres le lendemain. Mais comme tous les beignets, ils sont meilleurs frais.. et chauds!!


Note: pour connaitre le moment idéal de cuisson de ces beignets comme pour toutes les autres recettes à base de pâte levée, tester en appuyant doucement sur la pâte du bout de l'index: l'empreinte laissée doit revenir lentement à sa place et la surface du beignet doit être lisse et opaque. Si la surface commence à devenir fine et transparente avec des bulls apparentes, il y a urgence à frire les beignets!!



Ceci billet est ma participation a La Ronde des Doughnuts/Beignets de Tartelette et de Peabody. Rendez-vous sur leurs blogs pour les recapitulatifs!



Source: adapté de sdv.fr

technorati tags:

Enregistrer un commentaire
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs