20 juin 2008

Plus Gourmande que Nigel Slater, moi??

Hot chocolate Pudding

Des recettes au chocolat de coulants, mi-cuits, fondants, "gâteaux-lave" ou quel que soit le nom que l'on donne à ces desserts pour chocoholics avancés, il en existe un paquet et tout le monde (ou presque) en a testé au moins une fois.
Selon ses goûts ou ses envies, on peut les préférer riches (autant de beurre que de chocolat), consistants (avec de la farine dans les ingrédients), ou très très chocolatés (mousse au chocolat cuite). Ou comme celle de Nigel Slater, sublimés par une lichette de pâte à tartiner incorporée dans la pâte qui ajoute à ce dessert un goût subtil mais entêtant de noisettes.
Vous le savez peut-être, je ne fonds pas devant les gourmandises au chocolat, je ne fonds pas devant la pâte à tartiner aussi célèbre soit-elle, mais je craque complètement pour la beauté de ce dessert si simple auquel j'ai juste ajouté une poignée de noisettes concassées...
Plus gourmande que Nigel, moi??



(pour 6 gros ramequins ou 8 petits)

  • 200g de chocolat noir (60% min)
  • 60g de beurre
  • 3 oeufs séparés
  • 100g de sucre
  • 2 cs de pâte à tartiner chocolat/noisettes
  • 1 grosse poignée de noisettes torréfiées ou non


Préchauffer le four th 6 (180°C). Beurrer légèrement 6 à 8 ramequins selon la taille et la gourmandise (la recette en préconise 4 mais à mon goût, des petits contenants sont préférables pour ne pas risquer l'overdose).

Casser le chocolat en petits morceaux dans un cul de poule ou un bol résistant à la chaleur et faire fondre au bain-marie sans mélanger (de temps en temps, pousser les morceaux de chocolat non fondus vers le fond du cul de poule pour les aider à fondre). Quand tout le chocolat a fondu, ajouter le beurre, laisser fondre et remuer pour obtenir une crème lisse et onctueuse.
Retirer du bain-marie, ajouter la pâte à tartiner et une belle poignée de noisettes concassées au couteau. Mélanger et lisser.

Verser les jaunes d'œufs dans un grand bol, ajouter le sucre et fouetter jusqu'à ce que l'appareil blanchisse et prenne une consistance crémeuse. Ajouter la crème de chocolat tiédie en plusieurs fois en l'incorporant délicatement avec une maryse.



Battre les blancs d'oeufs avec une pincée de sel ou quelques gouttes de jus de citron jusqu'à formation de petits pics fermes au bout du fouet (il faut toujours éviter de trop battre les blancs d'oeufs: cela leur donne une texture granuleuse dommageable pour la texture finale).

Incorporer les blancs à l'appareil en plusieurs fois en soulevant la masse à la maryse et en faisant tourner le bol. Il est recommandé de ne pas trop travailler la pâte pour garder de la légèreté au dessert: arrêter de mélanger dès que les blancs d'œufs sont bien incorporés.

Répartir la pâte dans les ramequins, enfourner et cuire 15 à 20 min: la surface doit former une croûte mais le centre doit se creuser un peu et être coulant.

Note: attention par rapport de la cuisson! le coeur doit être un peu coulant mais cuit (tiédi, il doit prendre un peu l'aspect d'une mousse). Si vous sortez les "gâteaux" trop tôt, remettez-les un peu au four pour parfaire la cuisson




Laisser un peu refroidir avant de déguster tièdes de préférence. Servir nature, saupoudré d'un voile de sucre glace ou accompagné de crème anglaise ou de crème liquide que vous aurez la gourmandise de verser dans un petit trou creusé dans la coque... Indécent!


Source: adapté de la recette de Nigel Slater publiée sur son site et dans The Kitchen Diaries: A Year in the Kitchen With Nigel Slater

13 commentaires:

Lili a dit…

Les photos sont à tomber, tu me donnes trop l'eau à la bouche !!

Nolwenn a dit…

Oh Myyyyyyyyyyyy Goooooooooooooood !! Tu veux me tuer ? Heureusement que je n'ai ni diabète ni cholestérol. J'adore les coulants/fondants/moelleux au chocolat, mais avec de la noisette en plus, je ne peux pas resister ! Mon mari n'aime pas, tant pis pour lui, tant mieux pour moi (ça m'en fait plus).

Merci beaucoup ! :D

sevrinou a dit…

j'adoooore

Amélie a dit…

Terribles tes fondants !! J'adoore ! Bonne idée d'ajouter des noisettes en morceaux, ça en est que meilleur !! ;)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Terriblement tentants ces fondants! Impossible de résister tellement ils doivent être délicieux!

Bises,

Rosa

Flo Bretzel a dit…

J'aime beaucoup la version "indécente" avec la crème en prime!

lailanie a dit…

Ca y est, tu m'as tuée !!!!!!

eleonora a dit…

Voilà enfin la première journée de l’été, pleine de gaieté
Car le soleil est de la partie, avec bonheur.
Donc magnifique dimanche..Que c’est beau…
A bientôt.

Thibaut a dit…

C'est tout simplement gourmandissime !!!! Mmmmmmmmm j'en ai l'eau à la boiche, Magnifiques photos et réalisation bravo

Océane a dit…

alors là, je succombe tout de suite devant ton dessert au chocolat

Gracianne a dit…

Ah toi aussi tu t'y mets? Ce que j'aime chez Nigel Slater, c'est la simplicite - ce qui n'empeche pas la subtilite.
Les fondants, ce n'est pas trop mon truc, mais si tu as l'occasion de lire un de ses livres un jour, tu verras, il est comme ca pour toutes ses recettes.

Marie a dit…

Ta version de coulant-fondant-moelleux (ou toute autre appellation de la merveilleuse famille des gâteaux au chocolat) est très appétissante!
J'en profite pour te remercier de ton passage sur mon blog, qui me fait ainsi découvrir le tien!

N.C a dit…

Très simple a faire pour un régal sans frais. J'ai quand même rajouté ma touche perso, de la confiture d'orange douce faite maison (et bio !!)

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs