17 novembre 2008

Couleur Raisin: des Noix, du Pain, du Vin et...


Si comme moi vous êtes grand amateur de pain aux noix, vous succomberez sans aucun doute à ce pain nourrissant à la croûte épaisse et croustillante et à la mie tendre et moelleuse généreusement truffée de morceaux de noix. Sa particularité: il est pétri au vin rouge qui donne au pain une subtile saveur corsée mais surtout une étonnante couleur pourpre comme un grain de raisin.
Accompagné d'un bon fromage et d'un verre de vin rouge, d'un feu de cheminée en hiver ou d'un lit d'herbe les jours d'été, c'est l'état de grâce assuré!
Et puisque le thème de l'édition en cours du Bread Baking Day organisé par Boaz est Les Pains Colorés, je ne pouvais pas mieux choisir que ce pain pour participer et en rajouter sans complexes une couche sur le cliché du Français vivant au pays du pain, du vin et du fromage!!


(pour un pain de 500g)

  • 200g de farine T55 ou T65
  • 100g de farine complète T110
  • 2 cc de levure sèche instantanée
  • 1 cc de sel
  • 50g de cerneaux de noix (1)
  • 125ml de vin rouge (ici Cabernet Sauvignon)
  • 75ml d'eau
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 100g de cerneaux de noix (2)


Dans un grand saladier, mélanger les farines avec la levure sèche, ajouter le sel et mélanger.

Dans un blender ou avec un mixer plongeant, broyer les noix (1) avec le vin, l'eau et l'huile d'olive jusqu'à obtention d'un liquide épais et lisse. Verser ce liquide dans le saladier, ajouter les noix (2) et mélanger jusqu'à formation d'une boule de pâte qui s'enroule autour de la cuillère et qui se détache des parois du saladier.


Récupérer la pâte collée à la cuillère avec une maryse ou une corne, l'ajouter à la pâte et travailler rapidement celle-ci à la main directement dans le saladier juste assez pour la former en boule collante.
Couvrir le saladier avec un linge propre et laisser reposer la pâte pendant 10 min.

Huiler légèrement le plan de travail ainsi que les mains. Transvaser la pâte sur le plan de travail et la pétrir pendant 15 à 20 sec. La replacer dans le saladier, couvrir avec un linge et laisser à nouveau reposer pendant 10 min.
Répéter l'opération de pétrissage court, remettre la pâte en boule dans le saladier, couvrir et laisser reposer environ 1h15 ou le temps que la pâte double presque de volume.

Transvaser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et la dégazer partiellement en appuyant doucement avec la paume de la main. Façonner en miche ou en pain ovale et placer sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Couvrir et laisser reposer environ 1h.

Préchauffer le four th 7 (210°C). Vaporiser un soupçon d'eau à la surface du pain, saupoudrer d'un voile de farine tamisée pour un look rustique et inciser en quadrillage.

Enfourner et cuire environ 45 min en tournant le pain à mi-cuisson pour une cuisson homogène. Le pain est cuit quand il prend une couleur caramel foncé et qu'il sonne creux en tapotant le dessous.
Refroidir sur une grille.


J'en profite pour envoyer ce pain à Susan pour sa revue hebdomadaire YeastSpotting.

Source: adapté de la recette de Dan Lepard publiée dans The Guardian
Enregistrer un commentaire
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs