21 juillet 2009

Challah French Toast: Quand le Pain se Transforme en Gaufre!


Déjà dans la Rome Antique, Apicius décrivait un "plat sucré" composé de tranches de pain blanc trempées dans le lait puis frites dans l'huile et recouvertes de miel.
Plus tard, l'Europe médiévale adopta cette gourmandise et la popularisa sous différents noms selon le pays: Pain a la Romaine, ameritte ou "toastées dorées" en France, suppe dorate en Italie, soupys yn dorye ou payn purdeu en Angleterre.
D'après l'explication la plus populaire, ce plat devrait son nom "pain perdu" - son nom français le plus connu et usité - au fait qu'il utilise du pain rassis qui s'il n'avait pas été recyclée aurait été jeté donc perdu. Pourtant, si l'on considère qu'au Moyen-Age les livres de cuisine étaient écrits et destinés aux nobles et aux nantis, il parait clair que le pain perdu était loin d'être un plat "de pauvre" d'autant qu'il est a base de pain blanc, le pain le plus cher de l'époque.
Bien que les Anglais comme les Américains appellent aujourd'hui ce plat French toast, il est intéressant de constater que le pain perdu chez eux est également connu sous l'appellation Poor knights of Windsor (chevaliers pauvres de Windsor), nom que l'on retrouve d'ailleurs dans beaucoup d'autres pays. Une des histoires autour de ce nom explique qu'au Moyen-Age, la noblesse se distinguait des classes populaires par le fait qu'elle avait les moyens de servir des desserts. Les chevaliers faisant partie de la noblesse mais n'étant pas assez riches servaient ce pain perdu en guise de dessert, un moyen de ne pas perdre la face.
Aujourd'hui en France le pain perdu a des allures un peu désuètes et une connotation de goûter d'autrefois. Mais chez moi, des bouches mêmes qui venaient d'engloutir les délicieuses tranches de pain perdu dorées et moelleuses une seule réflexion: "C'est trop bon: on dirait des gaufres!!".
Cela valait bien un billet, non?!


(pour 15 a 20 tranches)

  • 1 pain 'halla
  • 4 oeufs
  • 120g de lait ou lait de soja
  • 120g de crème liquide ou creme soja
  • 1/2 cc de vanille en poudre ou 2 sachets de sucre vanillé
  • sucre glace

Couper la 'halla en tranches relativement épaisses (1,5 a 2 cm) et les laisser a découvert le temps de préparer l'appareil aux œufs afin qu'elles sèchent un peu.


Dans un bol large, battre les oeufs en omelette puis ajouter le lait, la crème et la vanille (ou le sucre vanille) et bien mélanger.

Faire fondre 1 cs de beurre (ou huile ou margarine) dans une poêle posée sur feu moyen. Tremper une tranche de 'halla dans la préparation aux oeufs en l'imbibant sur toute sa surface, égoutter pour éliminer l'excédent et déposer dans la poêle. Procéder de la même façon avec 2 ou 3 tranches selon la surface disponible dans la poêle.
Cuire environ 2 min ou le temps que le pain soit doré en dessous puis retourner les tranches et cuire encore 2 min. Déposer les tranches de pain perdu sur une assiette et recommencer l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients.
Saupoudrer de sucre glace avant de servir. Bon appétit!

Source: adapte de Whole Food Markets

14 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un pur bonheur! Ces French Toasts sont fort alléchants!

Bises,

Rosa

chapot a dit…

C'est vrai que lorsque l'on parle de pain perdu, on retourne en enfance, c'est tellement délicieux et toujours un grand succès

zita a dit…

Beautifully braid challah..reminds me that it's been ages since my last homade bread.. need to bake one asap :)

Sha a dit…

Oh que oui ça vaut bien un billet ! Il y a peu j'ai fait du pain perdu avec un petit plus, et des fois je me demande pourquoi je cherche plus loin !!

Marie-Claire a dit…

j'adore le pain perdu, il n'est souvent pas perdu pour tout le monde, hé hé.
Dans certaines régions de France, il est encore appelé "soupe dorée". Il faut rappeler que la "soupe" n'est pas à l'origine le bouillon où l'on mettait des croûtons, mais le mot "soupe" désignait la tranche de pain qu'on mettait dans son potage. d'où l'expression bien connue : "être trempé comme une soupe".
Donc on peut aussi être doré comme une soupe !
On a envie de faire une brioche et de la laisser rassir exprès pour en faire !

dada a dit…

De plus en plus gourmand, je fond complètement, si bon et si essentiel! Bonne journée

Sandy a dit…

hummm... le pain perdu... je n'en fais pas souvent et pourtant qu'est-ce que j'aime ça !! Merci pour ces photos alléchantes qui me redonne envie de laisser sécher une brioche !

France a dit…

Chez nous au Québec on appelle ça des toasts dorées.

Ça fait bien longtemps que j'en ai mangé. C'est tellement bon avec du sirop d'érable... Miammm! Miammm!

Minouchka a dit…

intéressant ce petit cours sur les appelation de ce divin goûter... ben oui il est 15h tou jutse, je veux bien prendre mon goûtermor

Philou a dit…

Un véritable petit bonheur ces pains perdus

sandra a dit…

ça à l'air délicieux!

Les 2 Myrtilles a dit…

Quel dessert succulent, rapide à faire et toujours très apprécié.

Anonyme a dit…

sandra, à propos de gaufre, je n'arrive pas à trouver ta recette de gaufre facon "norvégienne" on ne voit que la photo!
merci, et miiiiam pour la recette : pour le coup, ce ne sera plus du tout de la 'halla perdue!
Chouquette26

Christophe a dit…

Testé ce soir : super simple à faire et un pur délice !

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs