L'Italie, le Romantisme Et les Baci di Dama al Caffé

Saviez-vous que pour les Italiens, les Baci di Dama ("baisers de femme") sont les biscuits les plus romantiques de tous les temps? Ces petits biscuits d'origine piémontaise composés de deux dômes de biscuit réunis par du chocolat fondant doivent leur nom à leur ressemblance avec une bouche de femme envoyant un bisou selon les uns, ou deux bouches s'effleurant dans un baiser selon les autres. Un nom poétique, plein de sensualité et de tendresse qui tient bien ses promesses puisque les Baci di Dama sont un concentré de délicatesse et de plaisir apportés par leur texture friable, crousti-fondante un peu comme un shortbread, leur parfum chaud de fruits secs torréfiés et la chaleur du chocolat.

Selon les localités de la région Piémontaise, les Baci di Dama sont fabriqués avec des amandes comme à Tortona, à l'est de Turin où l'histoire veut qu'ils soient nés au XIXe siècle, avec des noisettes comme à Cuneo où sont cultivées les fameuses noisettes du Piémont ou avec un mélange des deux fruits secs comme à Vérone, la ville de Roméo et Juliette où les pâtissiers les ont réinterprétés et renommés Baci di Giulietta e Romeo ou Baci di Giulietta et Sospiri di Romeo que les couples s'échangent le jour de la Saint-Valentin💏. Tout un programme!
L'authentique recette des Baci di Dama est on ne peut plus simple puisqu'elle utilise peu d'ingrédients: amandes (ou noisettes), farine, beurre, sucre, tous dans la même proportion et une touche de chocolat noir intense. Les fruits secs y sont traditionnellement utilisés entiers, torréfiés puis moulus au moment de la confection et c'est ce détail qui rend les biscuits si parfumés et si tendres et fondants en bouche. Traditionnellement, aucun liant autre que la délicatesse et la patience n'est ajouté pour former la pâte mais de plus en plus de recettes modernes incluent de l’œuf ou du lait pour assurer la cohésion de la pâte et sa tenue à la cuisson en parfaits petits dômes.
La recette que je vous propose n'est pas vraiment conventionnelle puisqu'elle contient du blanc d’œuf et que les proportions ont été réajustées en fonction de mes goûts. J'aime sa constance et sa fiabilité et c'est toujours la même que j'utilise depuis des années. Jusqu'à ma rencontre avec un Italian Lover, celui de Jones Brothers Coffee.
Habituellement, je préfère mon café noir et pur, sans sucre ni lait ni gourmandise à tremper. Mais parfois, je ne suis pas contre un petit accompagnement sucré. L'idée de ces Baci di Dama au café est née au moment où j'ai goûté l'Italian Lover et que j'ai décidé de l'introduire dans une recette. Corsé et intense, avec du caractère mais aussi de la douceur, des arômes de noisette et une fin de bouche aux notes chocolatées.. pour moi, c'était une évidence: ce café était le partenaire idéal des Baci di Dama!
La poudre de café fraîchement moulue ajoutée dans le biscuit est non seulement en parfaite harmonie avec le fruit sec que ce soit amandes ou noisettes et le chocolat noir mais apporte en plus un goût subtil, raffiné et très gourmand. Un conseil: éloigner la boîte de biscuits, les Baci di Dama al Caffé ont le pouvoir de séduction d'un Roméo italien 💞

Baci di Dama au Café
(pour une trentaine de biscuits)

  • 150g de poudres d'amandes ou de noisettes (de préférence maison)
  • 75g de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 1 càs de café fraîchement moulu Italian Lover
  • 200g de farine
  • 150g de beurre tempéré
  • 30g de blanc d’œuf (le blanc d'un œuf)
  • 50 à 60g de chocolat noir 70%

PRÉPARATION
  1. Dans un grand saladier, mélanger la poudre d'amandes ou noisettes avec le sucre glace, le sucre vanillé, la pincée de sel, le café fraîchement moulu et la farine tamisée.
  2. Ajouter le beurre coupé en morceaux et l'incorporer dans les ingrédients secs avec deux couteaux comme pour une pâte à tarte. Ajouter le blanc d’œuf, mélanger grossièrement pour l'incorporer puis avec la main, travailler l'ensemble pour amalgamer les ingrédients et former une pâte homogène (il ne faut pas travailler la pâte avec excès sinon les biscuits seront durs au lieu d'être fondants).
  3. Former une boule lisse avec la pâte puis détacher des morceaux de 10g environ (on doit en obtenir 62 environ). Façonner chaque morceau en petite boule bien ronde et déposer au fur et à mesure sur un plateau en les tenant espacées. Placer au frais pendant minimum 1h (pour les plus pressés mettre 30 minutes au freezer) ou toute la nuit.

    Pour des raisons d'organisation, je prépare les petites boules la veille et les laisse la nuit au frais. Cela présente l'avantage aussi mieux diffuser le parfum de café et d'avoir des biscuits plus aromatiques. Et enfin une pâte réfrigérée donne des boules bien rondes qui ne s'étalent pas à la cuisson
  4. Préchauffer le four th. 5-6 (160°C). Garnir 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé. Disposer les boules de pâte froide à distance les unes des autres (pour une pâte réfrigérée une nuit, sortir les boules et les disposer sur la plaque juste avant de préchauffer le four et laisser 10 min à température ambiante avant de cuire. Si la pâte n'a pas été réfrigérée longtemps, sortir les boules et les disposer sur les plaques juste avant de les cuire).
  5. Enfourner et cuire environ 18 à 20 min: les biscuits gonflent et prennent une légère coloration. Refroidir en faisant glisser la feuille de papier cuisson sur une grille.
  6. Pendant la cuisson, faire fondre le chocolat au bain-marie (laisser fondre aux 3/4 puis mélanger hors feu pour fondre le reste). Dès que les biscuits sont refroidis, déposer une petite quantité de chocolat fondu tiédi (la consistance doit être un peu épaissie) sur le côté plat de la moitié des biscuits. Presser dessus un autre biscuit pour former le bacio et déposer sur une feuille de papier sulfurisé pour que le chocolat cristallise. Les baci di dama se conservent dans une boîte hermétique pendant plusieurs jours. Buon appetito!
Info: les grains de café utilisées m'ont été offerts par John Brothers Coffee, les créations de recettes et les avis sont les miens.

Commentaires

  1. Bonsoir Sandra ,
    Je trouve ces petits gâteaux très gourmand !
    Tout ce que j'aime , en plus cette recette est simple à réaliser , je pense que je vais préparer ma pâte la veille.
    Merci de partager cette recette , les photos sont toujours très réussies.
    Je te souhaite une bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Marie Jo 😊 Effectivement ces biscuits sont très simples à réaliser surtout avec cette recette 😉 il faut juste bien surveiller la cuisson car pour rester fondants les biscuits ne doivent pas cuire trop longtemps! Ils sont un peu mous en sortant du four et durcissent en refroidissant. J'espère que tu vas les aimer autant que nous!

      Supprimer
  2. Mille baisers de ta fille qui t'aime et t'admire ❤������

    RépondreSupprimer
  3. Oooo on va essayer ça avec mes loustiques, on va se regaler! 🤗 Merci Sandra!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les loustics, sans le café alors! Le goût est subtil mais on le sent quand même et s'ils n'ont pas l'habitude ça risque de les dérouter. Pour le reste, c'est un plaisir à faire avec des enfants qui adorent façonner les petites boules et les coller en sandwiches. C'est encore plus ludique en colorant une moitié de la pâte avec du cacao, ça fait des baci blancs, marrons ou bicolores 😉 J'espère que vous aller passer ensemble un bon moment et bien sûr vous régaler!

      Supprimer
  4. Ohhh la la ils ont l'air d'être un délice !!!!
    Surprise par cet ajout de café moulu.....
    Bisous doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mireille, ces biscuits sont vraiment délicieux! Comme toutes les recettes traditionnelles, il existe de plus en plus de variantes modernes et les baci di dama existent en plein de versions et de parfums. En café addict que je suis j'étais obligée de créer ma propre interprétation et ça marche super bien! J'espère que vous vous laisserez tenter 😋

      Supprimer
  5. C'est un nom séduisant et plein de promesses, en voilà de jolis biscuits, c'est bientôt l'heure du café, j'en prendrai bien un, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est prêcher une convaincue! Pour moi l'Italie est synonyme de séduction et j'y ai mes meilleurs souvenirs de vacances! Les baci di dama sont à l'image de leur nom, délicats et gourmands! Moi aussi j'en prendrai bien un.. même quand ce n'est pas l'heure du café 😉

      Supprimer
  6. Je suis italienne d’origine mais je ne connaissais pas ces biscuits qui semblent savoureux...Je vais m'empresser d'en faire en suivant votre recette...Merci !§

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nos pays ont une culture tellement riche qu'il est difficile de connaître toutes les spécialités! Et comme en France, en plus de spécialités nationales il y a les spécialités régionales et ça devient encore plus compliqué de connaître! Je suis heureuse de les avoir mis en lumière pour vous et j'espère sincèrement que vous les réaliserez. C'est toujours bien de se cultiver... surtout en cuisine 😉😋

      Supprimer
  7. Miamm Miamm !
    Je trouve ces petits gâteaux très gourmand !
    Tout ce que j'aime , c'est que ce blog est suivie par moi, ma mère et mème mes enfants ils adorent beaucoup vos recettes ; en plus cette recette est simple à réaliser , je pense que je vais préparer ma pâte dans deux jours pour avoir les mèmes gouts.
    Chirurgie esthetique Tunisie
    Abdominoplastie Tunisie/
    Lifting cuisses
    Implant dentaire
    Facette dentaire

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Sandra,
    J'ai tenté cette recette: le résultat était merveilleux en bouche. Par contre je ne savais pas trop quelle texture devait avoir la pâte...Trop sableuse pour façonner des petites boules...
    Donc j'ai fait comme j'ai pu avec une partie de la pâte, j'ai laissé reposer puis rouler de nouveau avant de les cuire.
    J'ai rempli des moules demi-sphères avec l'autre partie.
    La texture était très différente selon le mode...d'ailleurs nos invités ont cru qu'il s'agissait de deux sortes de biscuits...

    Angeline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux biscuits différents avec une seule pâte je dirais que c'est tout bonus, Angeline 😉. Blague à part, la texture de la pâte est en effet sableuse mais les boules doivent se tenir. Si ce n'est pas le cas, cela peut venir de plusieurs facteurs: la qualité de la farine et/ou de la poudre d'amandes. J'utilise de la T45 tamisée et de la poudre d'amandes que je conserve au frais et qui est donc légèrement "humide". Quand la pâte s'effrite, c'est peut-être aussi parce qu'elle n'a pas été assez manipulée. Je fais le mélange avec une cuillère en bois puis je travaille avec la main pour former la pâte. Elle se ramollit au fur et à mesure avec la chaleur des mains. Eventuellement une prochaine fois ajouter un soupçon de blanc d'oeuf en plus, cela aidera à la cohésion de la pâte! Merci en tous cas d'avoir eu envie d'essayer cette recette! Bonne soirée!

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Merci d'avoir pris le temps de mon répondre.
      La pâtisserie est vraiment de la chimie...
      Mais c'est sûr je les refais ce weekend.
      Une idée pour un gâteau d'anniversaire?

      Angeline

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci d'avoir envie de laisser une trace de votre passage: votre commentaire est aussi précieux que le temps qu'il vous a fallu pour l'écrire