Meringues 'SucréSalé' aux Cacahuètes

Helloooo!!
Dans mon dernier article, je vous avais promis un dossier complet petit-déjeuner/brunch autour du café, commencé avec un porridge crémeux noisette/moka (maintenant que j'y pense, la série avait déjà été amorcée avec mon smoothie tonique au café, la première recette avec la découverte des cafés Jones Brothers).
Néanmoins, faute de temps juste à la veille de la fête juive de Pessah impliquant de longs préparatifs pour éliminer toute trace de "levain" et céréales de la maison, je préfère faire un petit intermède dans le dossier et vous proposer une recette plus en adéquation, sans farine ni céréales ni levure. Avec juste 2 ingrédients basiques: des œufs et du sucre. Hyper Pessah-friendly en somme.. les meringues, c'est un classique mais comme on ne se refait pas, c'est une version gourmande et super originale que je vous propose aujourd'hui!
Vous le savez déjà, je ne raffole pas vraiment des meringues, pas plus d'ailleurs que de macarons ou tout type de mignardise à indice glycémique diabéto-mortel!! Pour autant, j'adore les réaliser, les pocher, les colorer, les former etc. C'est pour ça qu'il y a sur le blog un grand nombre de recettes de meringues, différentes dans leur préparation et/ou dans leur texture.
Parmi ces recettes, j'avais il y a longtemps réalisé des meringues aux fruits secs parce que j'avais eu l'occasion d'en goûter en provenance d'Espagne et que j'avais vraiment beaucoup aimé! Les amandes ou noisettes incorporées dans la meringue apportaient un côté croquant et désucrait un peu en bouche les meringues tout en conservant le gourmand avec une réminiscence de nougat. Bref, c'était un délice mais que je n'avais jamais eu l'occasion de refaire ou pour être plus sincère, un délice auquel je ne pensais même plus.
C'est une photo du magazine Bon Appetit sur IG qui me les a remises en mémoire, sauf qu'en allant regarder la recette de plus près je me suis rendue compte que c'étaient des cacahuètes qui étaient utilisées. Du salé..? Dans des meringues..? Mais quelle idée géniale pour casser le côté trop sucré des meringues!
Avant même d'essayer, j'étais emballée et le test m'a définitivement convaincue. Et pas moi seulement: tous ceux qui les ont croquées du bout des lèvres avec hésitation ont fini par les engloutir et sans plus se poser de questions! Elles sont carrément addictives!
Chez moi, après quelques retouches adaptées (quantité de cacahuètes, texture, temps de cuisson) elles ont été tout de suite adoptées et sont même devenues une référence! Vous devriez vite essayer!
Meringues Croquantes aux Cacahuètes
(pour une vingtaine de meringues taille biscuit)
  • 150g de cacahuètes grillées non salées
  • 120g de blancs d’œufs âgés de préférence (4 œufs)
  • 200g de sucre glace
  • 1 pincée de sel
  • 1/4 de càc de vanille en poudre

PRÉPARATION
  1. Préchauffer le four th. 3 (90°C). Garnir 1 à 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.
  2. Placer les cacahuètes dans un sac congélation avec zip, fermer et les frapper avec un rouleau à pâtisserie pour les concasser grossièrement. Réserver.
  3. Faire chauffer de l'eau dans une casserole adaptée à la taille d'un saladier ou bol résistant à la chaleur (le bol ne doit pas être au contact de l'eau).
  4. Dans le bol d'un robot ou un grand saladier résistant à la chaleur, verser les blancs d’œufs tempérés, la pincée de sel et le sucre glace. Fouetter vigoureusement quelques secondes au fouet à main ou au batteur puis placer le cul de poule au bain-marie sur la casserole d'eau frémissante à feu doux.
  5. Battre énergiquement sans s'arrêter (au fouet à main ou au batteur électrique à grande vitesse) jusqu'à ce que l'appareil blanchisse et épaississe et que sa température atteigne 50°C (au doigt, l'appareil doit être juste chaud sans brûler et on ne doit plus sentir les grains de sucre).
  6. Retirer le bol du bain-marie et fouetter à grande vitesse jusqu'à formation de pics mous au bout du fouet. Ajouter la vanille en poudre et continuer à fouetter sans s'arrêter jusqu'à complet refroidissement de l'appareil (5 à 8 minutes): la meringue doit être lisse, brillante, nacrée et ferme et former un bec d’oiseau au bout du fouet..
  7. Ajouter les 3/4 des cacahuètes concassées et les incorporer avec une maryse de bas en haut pour ne pas faire retomber la meringue. Verser une partie du reste des cacahuètes et mélanger à peine.
  8. Coller les feuilles de papier sulfurisé avec une pointe d'appareil meringué dans les coins. Prélever une grosse cuillère à soupe de meringue et la déposer sur la plaque soit en tas soit en quenelle en s'aidant d'une seconde cuillère. Espacer un peu chaque meringue et continuer jusqu'à épuisement. Saupoudrer les meringues avec le reste des cacahuètes concassées (j'aime bien en écraser un peu pour en faire une poudre que j'ajoute en même temps que les petits morceaux hachés).
  9. Enfourner et laisser sécher au moins 2h porte légèrement entrouverte (coincer une cuillère en bois dans la porte pour laisser échapper la vapeur). Le temps de cuisson dépend de la taille des meringues et de la quantité. Les meringues sont prêtes lorsqu'elles sont dures (elles ne doivent pas coller ua doigt)  et se décollent facilement du papier cuisson. Laisser refroidir complètement et conserver dans une boite métallique à l'abri de l'humidité.

Commentaires

  1. Réponses
    1. Tu es adorable Mercotte! Merci infiniment et bon tournage à toi
      😘😘

      Supprimer
  2. Elles sont magnifiques, merci pour cette belle recette en toute simplicité.
    Très bonne fête de Peassah à ta famille et à toi Sandra.
    Bises,
    Sandye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sandye 😃 De très bonnes fêtes à toi aussi et à très bientôt, le temps d'être libérées de l'esclavage 😉 Bisous!

      Supprimer
  3. Super recette que j'ai faite avec grand plaisir. Les cacahuètes incorporées a la meringue, l'ensemble est extra !Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, Marion 😊 Merci beaucoup pour le retour, c'est réconfortant de savoir que les recettes partagées trouvent une place ailleurs que dans sa propre cuisine! Et chez moi, ces meringues sont devenues des classiques, j'ai même tendance à ne vouloir plus faire que celles-là!!

      Supprimer
  4. La meringue c'est vraiment mon pêché mignon, hmm !

    RépondreSupprimer
  5. Elle est géniale cette maman... des meringues sucrées et salées!!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis tombé amoureux de la meringue dès mon plus jeune âge !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir envie de laisser une trace de votre passage: votre commentaire est aussi précieux que le temps qu'il vous a fallu pour l'écrire