05 juin 2008

Gateau au Vin Moelleux et Huile d'Olive et sa Compotée Cassis


Depuis Pierre Hermé et son cultissime gâteau citron/framboises , les Français en général et les Parisiens en particulier sont devenus un peu plus familiers avec l'addition d'huile d'olive dans les gâteaux et pâtisseries. Mais les Crétois, les Italiens, les Grecs et la plupart des méditerranéens n'ont pas attendu l'arrivée d'une mode parisienne pour donner à leurs desserts un moelleux incomparable grâce à l'huile d'olive incorporée à la place du beurre. Mieux encore, les méditerranéens savent depuis des générations et des générations que du vin additionne dans la pâte renforce le moelleux et donne au gâteau un gout fruité et un parfum uniques appréciés a la fois des adultes et des enfant (l'alcool s'évapore a la cuisson).
Selon le type de repas auquel vous le destinez, vous pourrez avec ces proportions préparer un seul gâteau type quatre-quarts avec de hautes tranches pour le petit déjeuner ou le gouter (un moule a cake standard) ou 2 gâteaux aux tranches plus petites (2 moules d'1l) pour un dessert présenté a l'assiette, accompagne comme ici d'une compotee de cassis rafraichissante et acidulée ou de fruits de saison rôtis ou poêlés ou encore de lemon curd.
Et si vous patientez une nuit, dégustez ce gâteau un ou deux jours après l'avoir réalisé, les arômes se seront développés et mélangés: il n'en sera que meilleur.


(pour un ou deux moules à cake)


Pour le gâteau au vin moelleux & à l'huile d'olive
  • 4 oeufs
  • 200g sucre fin
  • 200g huile d'olive
  • 160g vin blanc moelleux type Sauternes, Muscat, Chardonnay
  • 160g lait ou lait de soja
  • 350g farine
  • 15g levure chimique (1,5 sachet)

Pour la compotée de cassis
  • 200g de cassis (ou moitié/moitié cassis/groseilles)
  • 3 cs de sucre
  • 120g eau
  • 120g crème de cassis
  • 1,5 cs jus de citron

Préparation du gâteau


Préchauffer le four th 6 (180°C). Huiler légèrement un (ou 2) moule à cake standard (contenance 1,5l).

Verser les oeufs et le sucre dans un grand saladier et fouetter jusqu'à ce que le mélange devienne pâle et épais (consistance de crème liquide).
Ajouter l'huile d'olive, le vin moelleux et le lait et fouetter doucement pour bien homogénéiser la préparation.
Ajouter la farine tamisée avec la levure chimique et mélanger à la cuillère en bois sans trop travailler la pâte qui doit être lisse et homogène.

Verser la pâte dans le ou les moules préparés, enfourner et cuire environ 45 min ou le temps qu'un cure-dents plongé au centre du gâteau ressorte propre et que la surface soit bien dorée.
Laisser refroidir sur une grille.




Préparation de la compotée Cassis


Dans une grande casserole, verser le sucre, l'eau et la crème de cassis et faire chauffer sur feu moyen en mélangeant jusqu'à dissolution du sucre. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser frémir 13 à 15 min jusqu'à ce que le mélange ait réduit au tiers et pris une consistance sirupeuse. Ajouter le jus de citron et le cassis ou le mélange cassis/groseilles, mélanger délicatement et laisser mijoter sur feu doux quelques minutes (les fruits doivent rester entiers). Laisser refroidir complètement avant de couvrir et conserver au frais.

Servir le gâteau avec la compotée de cassis et son sirop accompagnés d'un nuage de crème fouettée.




D'autres utilisations de l'huile d'olive en pâtisserie:
  1. Gâteau Italien aux Amandes
  2. Ensaimadas de Majorque
  3. Gâteau Amandes & Citron de Giada

23 commentaires:

Grand Chef a dit…

J'adore toujours le goût d'huile d'olive dans les gâteaux, je trouve ça d'une finesse délicieuse (même si j'ai eu du mal au début, j'avoue).

Heureux de retrouver tes délicieuses recettes assorties de non moins délicieuses photos! Je suis en train de (re)faire tes petits pains à la tomate et au basilic pour le pique-nique de l'école, une vraie réussite encore une fois, je ne te remercierai jamais assez de m'avoir ouvert les portes des pâtes levées!

Lisanka a dit…

J'adore ces tranches généreuses particulières à tes créations! j'avais adoré le gâteau de giada, je sens que je vais réaliser celui-là sous peu :-)

Tifenn a dit…

La texture me paraît parfaitement correspondre à mon envie actuelle de gourmandise, alors au vin, tu penses!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une merveille! Ce gâteau es terriblement tentant! Il a l'air si moelleux!

Bises,

Rosa

Monsieur Avital a dit…

Il est effectivement très bon, et a semblé faire l'unanimité de ce coté-ci du clavier, mais je mets mon grain de sel pour tout autre chose, ça valait bien la peine de délaisser ton foyer en perdition, tes enfants en pleurs, et ton mari aimant malgré tout, et ce pendant des heures entières de préparation, puis des journées de séances photo, et enfin des semaines de rédaction, pour attirer 4 malheureux commentaires...
la qualité remplace la quantité me direz-vous, il n'empêche que je trouve paradoxal que celui qui partage librement semble moins sexy/attractif/séduisant que celui qui vend une marchandise pas toujours fraîche...
on dirait la guerre des Pingouins et des Fenêtres....
Cela dit, merci de nous régaler Mafemmequejaime.

~marion~ a dit…

Impatient Mr Avital on dirait;)

Le titre du billet était drôlement alléchant et à la découverte des photos et de la recette je suis littéralement conquise!

Je n'ai encore jamais fait de gâteau à l'huile d'olive et encore moins au vin blanc mais cela ne saurait tarder vu la qualité de ce que tu nous proposes ici ma chère Sandra...

Mercotte a dit…

Tu prêches une convaincue !! c'est superbe, ce qui est aussi très drôle c'est que j'ai un billet tout prêt où j'ai fait de la brioche perdue, reste de We gourmand, avec une comporée de cassis et un sirop framboise groseilles !!! étonnant non ? alors comme ça tu délaisses ta famille nombreuse pour bloguer? Ciel !!!!!

Virginie Péan a dit…

Effectivement une belle transmission de pensée !!! Ceci dit l'association vin blanc + huile d'olive + agrumes est traditionnelle en pâtisserie espagnole (non pas toute la pâtisserie, mais une petite partie). Peut-être aussi dans d'autres cultures culinaires, je ne sais pas. Nous devions être d'humeur ibérique toutes les deux hier, en tout cas !

Flo Bretzel a dit…

Voilà un gâteau qui semble moelleux à souhait! Merci encore pour tes précisions concernant la jeune fille voilée sur mon blog
Flo Bretzel

yayoune a dit…

Je n'ai jamais testé l'huile d'olive dans les gateaux mais comme je découvre chaque jour des recettes qui en contiennent je crois que je vais me lancer !!!

barbichounette a dit…

Joli mariage !!!!
Je retiens la recette !!!
Bizzzzzzzz
Barbichounette

nadine a dit…

J'ai sursautée sur mon fauteuil en lisant ta première phrase (je suis impulsive!) "non, pas elle, elle ne va pas se laisser avoir" et ensuite (j'ai quand même lu la suite) j'ai été rassurée. Oui, les méditerranéens utilisent l'huile d'olives en pâtisserie depuis des lustres et des lustres. J'ai toujours vu ma mère l'utiliser et elle aurait 96 ans, pourtant je peux te dire qu'à l'époque elle avait un goût fort prononcé. J'avoue que je l'utilise moins qu'elle dans ce domaine alors merci de ce rappel à l'ordre je vais m'y remettre en commençant par ce gâteau.

facefood a dit…

c'est vraiment du beau travail précis et clair.
merci de nous faire partager

Easy kitchen a dit…

je suis une fan de l'huile d'olive dans les gateaux grâce à PH mais on arrive toujuors à trouver ce qui est bon par divers moyens quite à passer par Paris et l'alsace pour arriver en mediterrannée. très beau gateau

Claude-Olivier a dit…

Quel billet, j'aime bien comment tu présentes la chose. C'est vrai que l'huile d'olive peut paraitre bizarre dans la pâtisserie mais quand on a gouté, on est convaincu! biz

facefood a dit…

Sandra , je viens de voir ton message . je me perds dans les messages parfois lol!. oui j'en ai fait de la peinture mais faute de place à Paris, je l'ai arrêté. dans ma famille on a tous un fibre artistique. mais ma chance dans la cuisine c'est d'avoir très tôt maîtrisé les goûts et les saveurs. En tout cas j'aime bien ton blog et ta vision des blogs. Je lis régulièrement tes commentaires chez les autres et j'adhère à ton état d'esprit.
bonne soirée
mansour

Gracianne a dit…

Les vins moelleux que tu cites ont deja un gout merveilleux par eux memes. J'en ai utilise une fois dans une sauce de gigot, c'etait une merveille. Donc j'imagine sans peine le delice que ce doit etre.

Monsieur Avital, oui, je crois que ca valait la peine. Le commentaire de grand chef a lui tout seul valait tous les autres, non?

Anonyme a dit…

Tes photos sont plus qu'alléchantes et montrent bien le moelleux du gâteau. Il faut que je teste ta recette très vite
Croquette

frederique a dit…

le cassis j'adore cette saveur bien à part surtout en compotée!

plume_d_argent a dit…

Très appétissant ce gâteau, je n'ai jamais tenté de mettre du vin dans un gâteau, ça me tente bien en tous cas.

Séverine, auteur du blog SSDD a dit…

Ah on a beau dire rien ne vaut un bon cake à l'huile d'olive, je prends... Sinon, si tu as un peu de temps, accessoirement, je t'ai taguée pour une petit questionnaire de 6 questions... SI tu veux hein... ,ne te sens pas obligée[r]

Alhya a dit…

comme il me fallait finir une bouteille de vin blanc et trouver une idée de gâteau pour un gros buffet samedi... je suis aux anges!! il cuit sagement depuis 20 minutes déjà avec de l'huile de macadamia à la place de l'huile d'olive (dont je n'avais plus) ! j'ai hate de le tester!

Véronique a dit…

Un grand merci Sandra pour votre site que je viens seulement de découvrir et que je ne rique pas de laisser de côté vue la qualité des articles. ça y est moi aussi je viens de tester cette recette qui m'intriguait tant (avec quelques petites modifications). vous pouvez voir le résultat sur mon blog regalezvous.over-blog.com

Véronique

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs