06 décembre 2005

Koulouri

Voici un pain tendre, à la mie moelleuse et parfumée, au goût subtilement anisé qui est très courant dans les villages chypriotes, et que l'on sert de préférence accompagné de sauces et d'une salade d'olives.


(pour 1 miche)

  • 500g farine T55
  • 30g levure fraîche de boulangerie
  • 300ml eau (j'ai mis 1/2 eau + 1/2 lait)
  • 50ml huile d'olive
  • 1,5cc sel
  • 1 pincée de mastika (j'ai mis 1cc de graines de fenouil)
  • graines de sésame (1 poignée), cumin noir, carvi (1cs chaque)

Réduire les graines de fenouil en une poudre homogène.
Dans une grande terrine, mélanger tous les ingrédients sauf le fenouil et les graines. Ajouter ensuite le fenouil en poudre et pétrir 5-10min jusqu'à obtenir une boule de pâte bien lisse, homogène et élastique.
J'ai utilisé la cuve de la map dans laquelle j'ai mis les liquides, la levure émiettée puis la farine tamisée et le sel. Après avoir mélangé, j'ai ajouté le fenouil et laisser pétrir 12-15min.
Couvrir et laisser lever 1h.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, la replier plusieurs fois sur elle-même, retourner et bouler. Humidifier le pain soit au brumisateur, soit en passant délicatement un papier absorbant humide sur la boule de pâte ou indirectement en humidifiant les graines puis en passant le pâton dessus sur toute la surface.
Poser la boule sur la plaque du four tapissée de papier sulfurisé, recouvrir et laisser lever 1h. (je fais toujours l'apprêt dans mon four fermé, éteint, avec la lumière intérieure allumée, c'est nickel!!).
Faire 2 incisions verticales sur le dessus du pain et 1 horizontale à mi-hauteur à l'aide d'une lame de rasoir. Cuire le pain dans le four préchauffé th7 (210°C) environ 20min (faire faire un tour au pain à mi-cuisson pour avoir une cuisson et une coloration homogène). Le pain est cuit quand il prend une belle couleur brun doré et qu'il sonne creux quand on tapote le fond. Refroidir sur une grille.


En Grèce (en particulier à Athènes), ce pain se présente sous la forme d'anneaux vendus en boulangerie



ou simplement dans la rue


9 commentaires:

marion a dit…

c'est incroyable ce que tu arrives à faire. Je suis médusée

Elvira a dit…

J'en apprends des choses, chez toi!

Anonyme a dit…

Je te remercie beaucoup pour cette recette qui va rappeler de bons souvenirs à mon mari. Ces petits pains ont été notre apéritif chaque dimanche accompagnés d'olives. Je les achetais sur le marché à paris.
Croquette

Papilles et Pupilles a dit…

Je ne connaissais pas du tout. Merci Avital

fidji a dit…

c vrai qu'elle est super cette r7 et façonné en anneaux ça jette un max

jacketpascale a dit…

Bravo pour votre blog, on a vraiment envie de tester tous vos réalisations

Alexis a dit…

Merci beaucoup pour cette recette. J'ai essayé de faire les koulouris en anneaux, les connaissant de mes voyages en Grèce. J'ai suivi ta recette et le résultat était bon, Cependant le goût n'était pas exactement celui que je recherchai, les koulouris à Athènes ayant un gout légèrement plus sucrés. Cela dit, j'ai aussi laissé le cumin de côté. Voici mon article: http://blindtasting.twoday.net/stories/2457718/
merci encore une fois,

Alexis

Ana a dit…

Chère Sandra,
Merci mille fois pour cette recette ! Quelle joie de trouver une recette de koulouria (je suis d'origine grecque, et ces photos me rappellent bien des souvenirs...)! Je vais essayer cette recette tout de suite, je te tiendrai au courant.
Ton blog est une mine d'idées, merci pour ta générosité !

Ana a dit…

Me revoilà ! Recette testée, et approuvée ! Le pain est effectivement très tendre, très moelleux, et je retrouve bien ce "goût grec" de mon enfance (j'avais mis de l'anis, de la nigelle, du sésame et de la masticha)
Encore merci !

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs