07 décembre 2007

Hanoucca, Fête des Lumières.. et des Beignets!


Il y a 2 ans à l'occasion de Hanoucca (fête des Lumières) dont une des coutumes est de manger des beignets, j'avais eu envie de me lancer dans une ronde à travers le monde de cette pâtisserie presque aussi universelle que le pain. Après l'Espagne, la Hollande, l'Italie, Israel, le Maroc et le Japon, je vous propose à nouveau une sélection de recettes issues de différents pays pour célébrer comme il se doit - soit avec gourmandise - cette magnifique fête qui illumine les maisons depuis mardi soir.

Aujourd'hui, première étape en Allemagne avec les célébrissimes Berliner Pfannkuchen également connues sous le nom de Krapfen et surtout pour nous Français, Boules de Berlin.


(pour 25 à 30 beignets selon la taille)

  • 550g farine T55 (ou 45)
  • 1,5 cs levure sèche
  • 1 cc sel
  • 2 cs sucre
  • 4 oeufs
  • 100ml eau
  • 50ml lait
  • 2 cs rhum
  • 1 zeste de citron non traité
  • 100g beurre mou
  • 200g confiture ou marmelade au choix ou crème pâtissière
  • sucre glace ou sucre cristal pour l'enrobage
Comme pour la majorité des pâtes levées, vous pouvez faire la pâte des Berliner à la main, au robot ou dans la cuve de votre machine à pain.

Dans un grand bol pâtissier, mélanger la farine avec la levure puis ajouter le sel et le sucre et mélanger à nouveau. Creuser un puits, y verser l'eau, les oeufs, le rhum, le zeste de citron finement râpé et le lait. Mélanger avec une cuillère en bois en commençant par le centre et en élargissant le mouvement vers les bords en faisant tomber la farine au fur et à mesure. Quand la pâte commence à se rassembler en masse, la verser sur le plan de travail légèrement fariné et la travailler quelques minutes de façon à ce qu'elle devienne homogène.
Ajouter le beurre ramolli en plusieurs fois en travaillant la pâte après chaque ajout (n'ajouter que le strict nécessaire de farine pour empêcher la pâte de coller au plan de travail sous peine de l'alourdir). Continuer de pétrir au moins 10 min jusqu'à ce que la pâte soit devenue souple, lisse et élastique.
Mettre la pâte en boule dans un saladier légèrement huilé, couvrir avec du film alimentaire et laisser lever 1h à 1h30 (la pâte doit doubler de volume).



Ecraser gentiment la pâte pour la dégazer partiellement et la transférer sur le plan de travail légèrement fariné. Avec le plat de la main, écraser délicatement la pâte pour former un rectangle grossier que l'on dépose sur une plaque de cuisson recouverte d'un torchon propre. Couvrir avec du film alimentaire et réfrigérer environ 30 min.

Note: ma pâte est restée réfrigérée beaucoup plus longtemps (problème de planning!), environ 1h ou 1h30. Je l'ai simplement délicatement pressée du plat de la main pour la dégazer un peu afin qu'elle puisse à nouveau gonfler correctement après découpe

Abaisser le rectangle de pâte jusqu'à une épaisseur d'environ 1 cm (toujours sans trop appuyer, il ne s'agit pas d'écraser la pâte comme pour l'étaler, il faut qu'elle reste souple et gonflée). Avec un emporte-pièce de 6 cm ou un verre, découper des ronds réguliers et les déposer au fur et à mesure sur la plaque de cuisson garnie du torchon de cuisine légèrement fariné. Rassembler les chutes sans trop travailler et recommencer l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Note: la recette originale indique des ronds de 9 cm, ça m'a paru énorme pour des beignets individuels, je les préfère plus petits. Avec mes cercles de 6 cm, les beignets avaient une taille de petite pomme.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 1h.

Chauffer l'huile dans une friteuse ou une grande marmite à bords hauts jusqu'à ce qu'un petit morceau de pâte plongé dedans remonte immédiatement entouré de petites bulles: attention, l'huile ne doit pas être fumante sinon les beignets dorent immédiatement sans cuire à l'intérieur!
Plonger les disques de pâte dans l'huile (la quantité dépend de la taille de la marmite: de 2 à 4 beignets à la fois, il faut qu'ils aient la place de gonfler) et cuire environ 2 min par face.
Retirer les boules avec une écumoire et les déposer sur du papier absorbant.




Si vous souhaitez garnir vos Boules de Berlin, entailler légèrement le côté du beignet avec la pointe d'un ciseau et remplir avec de la confiture ou de la crème pâtissière placée dans une poche à douille.
Saupoudrer de sucre glace ou utiliser ma méthode infaillible pour des beignets joliment pailletés: verser du sucre en poudre fin ou cristal dans un petit sac papier (type sac papier de pharmacie ou primeur), mettre le beignet dans le sac, refermer et secouer!!

Ces Boules de Berlin sont très légères (en texture!), très agréablement parfumées et restent souples le lendemain, fait plutôt remarquable pour des beignets qui généralement durcissent au bout d'une nuit. Des beignets vraiment délicieux que je vous recommande, d'ailleurs un p'tit bout de fillette de 1 an ne s'y est pas trompée... pas facile de prendre des photos à hauteur de bébé!!


Source: adaptée de la recette du Chef Pâtissier François Payard (NY) sur marthastewart.com

30 commentaires:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Joyeuse Hanoucca!

Tes boules de Berlin sont tellement belles que je ne peux détacher mes yeux de tes photos! Parfaites!

Bises,

Rosa

Grand Chef a dit…

Bonne fête!

La main de fillette de un an qui ne s'y trompe pas...nous avons exactement la même! :o)

Tiuscha a dit…

Merveilleuses tes boules de Berlin ! Joyeuse fête !

Gracianne a dit…

Bonne fete Sandra et joeyux beignets.

awoz a dit…

Joyeuse Hannoucca! Je vois que tes berliners sont irrésistible lol! Ta fille c'est ce qui est bon, lol!
Bonne journée

ooishigal a dit…

magnifique, je craque complètement pour tes beignets....
Bonne fête!

Nathalie a dit…

hanoucca tova! De mon côté, je réalise des rouguelash au pavot, mais aussi au chocolat!

danou a dit…

Tes beignets sont magnifiques (comme tout ce que tu fais d'ailleurs...).Joyeuses fêtes de Hanouccah, et que tous pleins de lumières illuminent ta maison et ta famille.
De mon côté, je ne sais faire que les sfenjs mais je tenterai les tiens dès que possible

veronica a dit…

yeuses fetes a toi et aux tiens....
tres tentants ces beignets

Bergamote a dit…

allez, avoue, ils sont si beaux, tu les a achetés à la plage ? ;-)

Maria Brésil a dit…

j'adore cette sorte de petit pain sucré!
Ici, au Brésil, nous faisons presue la même recette, nous les apelons "sonhos" (rêves, en français).
merci pour votre blog, plein des recettes merveilleuses!
bisous
Maria

pocah a dit…

Quelles merveilles! Bonne fete a toi et a ta famille!

J_M_ a dit…

Tes beignets sont manifiquement réussis. Quant à la photo avec la main du bébé, elle remplace tous les commentaires : bravo !
JM

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour cette recette si bien expliqué ,je les ai fait et rien a dire ils sont délicieux !Je te souhaite plein de lumieres chez toi
Hag Sameah

Michèle a dit…

Hanouka sameah, que tes beignets sont magnifiques, moi j'ai fait la recette de tes soufganiot d'Israel, , après avoir bien entendu déjà testé les sfenj du Maroc, je vais maintenant essayer ces magnifiques beignets.Je prends du poids moi pendant Hanouka ? Pas du tout j'utilise de l'huile "allégée" (lol). Que la lumière illumine toujours ton foyer.
Michèle - Bordeaux

christhummm a dit…

cette petite mimine qui vient "chipper" un beignets me fait craquer...
au passage :
joyeux anniversaire avital ;-)

patoo a dit…

je savais que Hanoucca était la fête des lumières et des enfants...
en plus, on mange des beignets ! ça c'est terrible ; j'adore ça ; surtout lorsqu'ils sont tout chaud et fourrés au chocolat
merci pour cette recette, et bonne fête !
amicalement, patoo

Tifenn a dit…

Bonne hanouka! et embrasse la petite main pour moi, elle est aussi gourmande que tes beignets!

oum koulthoum 14 a dit…

Tes beignets sont sublimes, j'aime beaucoup ces beignets.

Tu as une fille de 1 an? (moi ma fille a 11 mois)

annie dedicacessen a dit…

han. cette photo !

et ces beignets.

cette sandra, quoi.

j'adopte. le tout.

verO a dit…

Que de souvenirs en moi se réveillent à la vue de ces merveilleuses Boules de Berlin qui sont aussi très répandues en Suisse.
Bien à toi
verO

Nathalie a dit…

Ils sont vraiment tentant ces beignets là!!!

confituremaison a dit…

Mmmmm, qu'ils sont douillets tes beignets! Et cette petite main! J'en fais rarement, une seule fois dans l'annee en fait. Mais que c'est bon!

Philo a dit…

Ils sont très beaux tes beignets, j'ai trop envie de t'en piquer un ou deux

Nathalie a dit…

Bien que ce ne soit carnaval,je ne sais pourquoi,mais en regardant les superbes photos de ces délicieuses boules de Berlin,je sens monter en moi une envi irresistible de beignets!!!!
Bises
Nathalie

Ganesha a dit…

miam, miam ! je peux gouter ?!!! please ! ils sont bien beaux tes beignets... je craque !

Trinidad a dit…

quels jolis beignets je craque avec l'heure du goûter qui arrive !

adina a dit…

ils sont super! j'adore les krapfen dès que j'étais une jeune fille. et je ne savais pas qu'ils étaient connus comme boules de berlin! :-) c'est joli!

Dom a dit…

Bonjour !
Je suis en train de faire ces beignets ! Il faut quand même ajouter pas mal de farine pendant le pétrissage, non ? J'espère que je n'en ai pas mis trop ... mais je ne pouvais pas manipuler sinon, ça collait trop ...
C'est long d'attendre les levées !!!! (surtout pour les enfants qui piétinent !!!)

Merci pour te recette !

dida a dit…

Alors, j'ai mal lu la recette et mit que 500g de farine ma pate etait tres dur a manipuler j'ai du ajouter de la farine en grande quantité pour pouvoir former les cercles et en abaissant la pate, et en fesant ca j'ai degazé a fond la pate en l'applatissant. Et finalemnt j'ai eu des beignets bien gonflé, moelleux avec une mie superbe et un gout genial.Comme quoi des fois on se complique la vie avec certaines etapes et a la finale en fesant au plus simple on a un resultat genial. Merci pour cette recette mais pas pour ma ligne mdr

LinkWithin Related Stories Widget for Blogs