Cake au Chocolat d'Alain Ducasse


Une des choses qui me fascinent le plus dans la fabrication du pain est la possibilité presque infinie de créer de nouveaux pains avec un goût, une texture, des arômes différents avec exactement les mêmes ingrédients: prenez de la farine, de l'eau, de la levure et un peu de sel et vous voilà avec une baguette croustillante en France, un soupçon de matière grasse et on passe sans complexe de la naan plate d'Asie au gros pain italien moelleux... de la magie!!
C'est un peu de cette magie que je retrouve avec les gâteaux au chocolat: les recettes suivent, se ressemblent et pourtant il y a toujours quelque chose de différent dans le résultat final. Fondant, moelleux, coulant, intense ou corsé, dense ou aérien, j'ai l'impression que chaque recette a son mot à dire.. et ce n'est pas Mamina qui me contredira avec sa compilation!!
Cette recette en est tout à fait l'illustration: j'ai beau être une fan inconditionnelle du Pleyel, ce cake d'Alain Ducasse est celui vers lequel je reviens toujours. Parce qu'il extrêmement rapide à réaliser, parce qu'il est de loin le plus moelleux grâce à l'huile et à la crème qu'il contient, parce qu'il est corsé et doux à la fois, parce qu'il est simplement bon. Essayez-le nature ou servi comme ici avec de la crème fouettée au café et quelques griottes compotées.. un délice!


(pour 2 petits moules à cake de 15 cm ou un grand de 28 cm)

  • 200g farine T55
  • 85g cacao en poudre non sucré
  • 7g levure chimique (les 3/4 d'un sachet)
  • 125g d'oeufs (3 petits)
  • 300g sucre
  • 140g huile végétale type arachide ou tournesol
  • 125g crème double (j'ai utilisé ma crème liquide végétale)
  • 240g lait entier (j'ai utilisé du lait de soja)


Préchauffer le four th 6-7 (200°C). Beurrer le(s) moule(s).

Dans un bol moyen, tamiser ensemble la farine, le cacao en poudre et la levure. Réserver.

Dans un grand saladier, fouetter énergiquement les oeufs entiers avec le sucre et l'huile jusqu'à ce que le mélange prenne la consistance d'une mayonnaise fluide et lisse. Incorporer les ingrédients secs petit à petit en mélangeant bien après chaque addition puis détendre la pâte avec la crème. Ajouter le lait et mélanger sans trop travailler la pâte qui doit être homogène.

Verser la pâte (elle doit arriver à mi-hauteur si vous utilisez 2 petits moules à cake ou aux 3/4 pour un seul grand moule). Egaliser la surface avec une maryse et enfourner: commencer par cuire 10 min puis baisser le thermostat à 150°C (th 5) et continuer la cuisson environ 55 min. Vérifier en enfonçant un pic à brochette qu'il ressorte propre.

Refroidir dans le moule posé sur une grille environ 10 min avant de démouler.



Ce cake se conserve parfaitement et reste moelleux s'il est emballé dans du film alimentaire une fois complètement refroidi.


Source: adapté de Grand Livre de Cuisine d'Alain Ducasse : Desserts et pâtisserie

Commentaires

  1. Ce gateau est très tentant!

    RépondreSupprimer
  2. J'essaierai ce cake c'est sûr! Tout comme toi j'ime beaucoup le Pleyel.
    Et je ne me lasse jamais de tenter un nouveau gâteau au chocolat!

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue qu'en plus d'avoir raté ta recette de brioche parisienne il y a quelques, j'ai aussi raté le Pleyel (il y a longtemps) que tu avais mis en ligne. De deux choses l'une: soit j'ai la poisse, soit je suis pas assez concentré. Ce cake à l'huile et à la crème me laisse songeur quant à mes perspectives de réussite... ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Exceptionnel ! Ce cake est un pur régal des yeux mais j'imagine très bien sa saveur corsée et son moelleux incomparable !

    RépondreSupprimer
  5. Grand chef, il te faut un fouet à main (très beaux, efficaces et pas chers chez Casa) et une cuillère en bois, et tu n'as pas besoin de trop te fatiguer: la pâte se travaille très peu. J'ai diminué la dose de sucre, mis de la crème liquide (fausse en plus!) à la place de la crème double plus épaisse et plus grasse, j'ai diminué le temps de cuisson, j'ai fait ce gâteau avec du Van Houten, du cacao Leader Price, du cacao commerce equitable.. 10/10 à chaque fois, que veux-tu que je te dise?? Tu peux pas le rater!! J'avais raté l'épisode de la brioche, je vais voir chez toi si t'as "osé" publier ton ratage lol. N'hésite pas à me demander des trucs, il m'arrive de donner de bons conseils ;)

    RépondreSupprimer
  6. Impossible de ne pas mettre de commentaire à une telle beauté ! Ce gâteau au chocolat a l'air d'etre une petite merveille, fondant et chocolaté à point, quel bonheur pour les yeux !

    RépondreSupprimer
  7. Sûr que ce n'est pas moi qui vais te contredire. ce gâteau-là, je l'ai fait et tu as raison en tous points. Il est divinement bon et absolument inratable. Tu me donnes envie de le refaire.

    RépondreSupprimer
  8. Sandra, tu m'as transmis ta passion de la boulangerie. En plein été je me suis retrouvée à faire cuire mon pain au four tellement tes billets sont passionnants. Entre le pain et moi c'est désormais une histoire d'amour. Chaque pain est unique, je suis parfaitement d'accord et il en faut si peu pour changer complètement d'un pain à l'autre.
    Ton gâteau est très appétissant, je l'adopte c'est sûr. Au fait c'est bien Alain pas Robert ?
    Leila.

    RépondreSupprimer
  9. Alors là, il me plait ce cake, demain soir je le fais et je te donne de mes nouvelles.

    RépondreSupprimer
  10. Merci Leila, ça me touche beaucoup! C'est bien Alain Ducasse mais son pâtissier coauteur du livre s'appelle F. Robert. Mais tu as raison, je vais intervertir les noms, ça fait bizarre!

    RépondreSupprimer
  11. Tes photos sont une véritable tentation, il a l'air si moelleux et tellement chocolaté. Je prends note !

    RépondreSupprimer
  12. mmm la photo montre une texture qu'il me tarde de goûter !

    RépondreSupprimer
  13. Je vais t'avouer quelque chose : j'ai regardé ton gâteau toute la journée. Je crois que ce sera le prochain sur ma liste.

    RépondreSupprimer
  14. Ce gâteau est tellement tentant et ta photo le rend encore plus extraordinaire! Mmmhhh, ce moelleux...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  15. Hou la la , j'en crois pas mes yeux. Quelles belles photos !!!

    RépondreSupprimer
  16. Comment rester zen quand on tombe sur ton article et la première photo hein ??? C'est juste pas possible, maintenant j'ai une furieuse envie de cake au chocolat..mais impossible de tomber dessus par ici...pffff meme pas drole de juste nous donner envie ;-) biz

    RépondreSupprimer
  17. Ce gâteau me plait beaucoup.
    Pour ce qui me concerne c'est un cake que je vais faire ce WE sans faute.
    La semaine dernière j'ai fait le kougelof (réussi) les petits pains au lait (réussi).Tes explications toujours bien détaillées font que je ne rate pas tes recettes. Merci Sandra

    RépondreSupprimer
  18. Etant fan du pleyel, il faudra que j'essaye cette recette pour être à même de comparer. Il a l'air absolument délicieux ...

    RépondreSupprimer
  19. Encore une divine recette et une photo trèèèèèèèèèèès alléchante!!

    Petit clin d'oeilpour toi sur mon billet du jour...
    A+

    RépondreSupprimer
  20. Sandra, j'ai fais ce cake hier soir à 20 h, je n'ai pas pu résister jusqu'à demain pour le déguster, j'ai mangé 3 parts à 23h avec ma verveine :)
    Il est excellent, moelleux, léger, tout ce qu'il faut.
    La prochaine fois pour varier, je metterai des morceaux de pommes.
    Merci pour cette délicieuse recette.

    RépondreSupprimer
  21. il a l'air terrible celui-la et trés riche en chocolat!

    RépondreSupprimer
  22. Je l'ai fait et il ne reste plus. Je recommencerai.
    Merci!

    RépondreSupprimer
  23. Tu vois? Il te suffit de mettre en ligne un gateau au chocolat et 2 jours plus tard tu as deja deux "testeuses" satisfaites. Si c'est pas du succes ca! et merite en plus.

    RépondreSupprimer
  24. sandra merci, j'ai eu du succès avec ta recette. meme si je n'ai pas fait un cake mais une couronne parce que je n'avais pas le plat.

    RépondreSupprimer
  25. il faudrait donc choisir entre le pleyel et cette recette ci ??? c'est presque cornélien ! La photo montre une petite chose trèèèèès fondante !
    Un jour il faudra que j'essaie de varier une recette en intervertissant huile et beurre pour comprendre le choix de l'un ou de l'autre pour les textures. Idem pour chocolat fondu et cacao.
    Qu'appelles-tu crème double ? Cela correspond à de la crème fraiche épaisse ?

    RépondreSupprimer
  26. On dirait carrément un fondant moelleux au chocolat...
    Pas de beurre mais de l'huile, du cacao, une quantité de farine non négligeable. Bien mieux qu'un fondant qui apporte moins de bonnes choses pour la santé! Disons qu'au moins avec la farine y'a de quoi apporter de l'énergie sur du plus long terme! Enfin bref, que de bonnes excuses pour me mettre aux fourneaux! Je me demande juste si moitié de sucre et un peu moins d'huile, ça irait? lol

    RépondreSupprimer
  27. Tout ce chocolat, c'est insupportable! tu utilises du lait de soja pour la patisserie? ça fait une différence au résultat?

    RépondreSupprimer
  28. Je crois que je commençera tout simplement par la version nature!

    RépondreSupprimer
  29. Un goût sublime de chocolat ! Un moelleux divin......hum le must !!! J'ai drôlement bien fait de tester cette recette, j'ai mis de la 1/2 crème à la place de la double. Encore merci pour cette recette. bizzz

    RépondreSupprimer
  30. bonjour de l'Italie! j'ai découverts ton blog il y a peu de temp, mai je l'adore déjà!! J'expère d'essayer ce cake au plus tot. Peut-être avec du thè dans les fetes de Noel!! à bientot
    Alexandra (pardon pour mon français!!)

    RépondreSupprimer
  31. gillette353/12/07 1:33 PM

    Hello Sandra
    Avec un peu de retard sur mon programme,j'ai enfin fait ce cake. DELICIEUX !
    Comme le tiens il présente un entourage chocolat un peu plus clair, sombre à l'intérieur.
    Je l'ai proposé avec une crème anglaise.
    A refaire
    Je remarque que tu l'as présenté "façon forêt noire" griotte, crème fouéttée.
    Merci Sandra

    RépondreSupprimer
  32. bonjour,
    cette recette tombe à pic, je la cherchais justement.
    merci beaucoup de nous faire partager ta passion par l'intermédiaire de ce blog.

    RépondreSupprimer
  33. une éternité que je voulais le faire... ça y est! enfin! j'ai craqué ce matin, alors la seule chose, c'est que je n'avais pas d'huile neutre, mais j'en avais tant envie que j'ai opté pour de l'huile d'olive... on verra bien ce que ça donne, mais alors mon appartement embaume! une torture de ne pas l'entamer!

    RépondreSupprimer
  34. Effectivement je perds la tête ;-)

    RépondreSupprimer
  35. Malheuresement on suivant à la lettre la recette toute ma famille le truove trop riche et collant voir écoerant. Dommage car il est beau.

    RépondreSupprimer
  36. En véritable fan de la cuisine d'Alain Ducasse, j'ai testé ce cake il y a déjà un bout de temps. Il est vraiment très bon, mais après avoir essayé la recette du Pleyel, Oh My God! Je trouve que le cake de la maison du chocolat mérite la première place!

    RépondreSupprimer
  37. Pralinette bis4/1/10 1:20 PM

    J'ai testé ce cake pendant les vacances, j'ai trouvé la texture absolument géniale (certainement le cake le plus moelleux que j'ai fait)mais au niveau du goût nous l'avons trouvé fade (pourtant j'avais utilisé du Van Houten).
    Donc je pense que je vais garder la base et la décliner :)

    RépondreSupprimer
  38. P'tit filou4/2/12 11:35 PM

    Bon alors, j'ai testé ce fameux cake (les photos donnent envie ainsi que la référence à Ducasse).

    Malheureusement, je n'avais qu'une huile bas de gamme sous la main (tout le reste c'était bon sauf en ce qui concerne la crème double, juste de la crème légère, et pour le lait entier, du demi-écrémé...)

    Donc là ça sent un peu la friture :D J'espère que ça va quand même pas être trop râté... !

    Merci en tout cas pour la recette!

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour,
    Merci pour cette recette que j'ai utilisée selon vos conseils pour représenter une carlingue d'avion. Effectivement, il supporte bien les découpes. Il nécessite un fouet résistant et quelques muscles mais quand on est motivée...

    RépondreSupprimer
  40. délicieux !! et hyper moelleux - reste toute la semaine moelleux. merci

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir envie de laisser une trace de votre passage: votre commentaire est aussi précieux que le temps qu'il vous a fallu pour l'écrire