Focaccia alla Pugliese

Originaire de Gênes, la focaccia tout comme la pizza se retrouve partout en Italie sous forme ronde ou rectangulaire, moelleuse ou croustillante, épaisse ou fine, nature ou enrichie de condiments, salée ou sucrée... autant dire que les variantes ne manquent pas et qu'il y en a vraiment pour tous les goûts.
La particularité de cette focaccia de la région de Puglia (Pouilles) à l'extrême sud de l'Italie est que la pâte est confectionnée en partie avec des pommes de terre, ce qui lui confère une mie extrêmement légère malgré sa large épaisseur. L'huile parfumée à la tomate donne à la croûte molle des tons subtils de rouge. Coupée en carrés ou en lanières épaisses, cette focaccia accompagne parfaitement toutes sortes d'antipasti: légumes grillés, olives, charcuteries ou tout simplement une huile d'olive fruitée.


(pour une focaccia rectangle 32 x 38 cm ou 2 focaccie rondes 23 cm)
  • 500g farine T65 ou T55
  • 1,5 cc levure sèche instantanée (ou 12g levure fraiche)
  • 2 cc (10g) sel
  • 275g pommes de terre bouillies, pelées et réduites en purée
  • 280ml eau
  • 2 à 3 cs huile d'un bocal de tomates séchées à l'huile (à défaut 2 à 3 cs huile d'olive mélangées à 1/2 cc concentré de tomate)
  • 2 cc origan séché

Dans un grand saladier, mélanger la farine avec la levure sèche et le sel. Ajouter les pommes de terre, mélanger puis creuser un puits et y verser l'eau. Mélanger à partir du centre avec une cuillère en bois ou avec la main en faisant retomber la farine petit à petit jusqu'à ce qu'elle soit complètement amalgamée.
Verser la pâte sur un plan de travail légèrement fariné et pétrir 8 à 10 min en fleurant régulièrement jusqu'à obtenir une pâte souple, élastique et non collante.
Mettre la pâte dans un saladier légèrement huilé en la tournant pour que toute sa surface soit recouverte d'huile. Couvrir avec du film alimentaire et un torchon et laisser lever 1h30 à 2h (la pâte doit doubler de volume).

Notes
  1. j'ai utilisé des pommes de terre (Roseval) bouillies de la veille que j'ai simplement coupé en petits morceaux
  2. j'ai remplacé 2 cs d'eau des 280ml par 2 cs d'huile d'olive (ce n'était pas une riche idée!)
  3. j'ai utilisé ma MAP pour le pétrissage et la 1ère levée (et j'ai oublié ma pâte dedans!!!)

Verser la pâte sur le plan de travail et diviser en 2 morceaux si vous désirez des fougasses rondes de taille pizza. Bouler sans la serrer la pâte et la déposer dans 2 moules à manquer de 22 cm légèrement huilés ou dans la plaque de cuisson du four huilée ou recouverte de papier sulfurisé.
Etaler la pâte d'abord en l'écrasant doucement du plat de la main puis en l'étirant petit à petit vers les bords jusqu'à remplir pratiquement le moule ou la plaque (disons jusqu'à 1 à 2 cm des bords).

Note: en pratique, j'huile légèrement mes mains ou la surface de la pâte, ce qui la rend plus facilement manipulable (elle s'étire plus facilement et il y a moins de risques de déchirement) et j'écrase gentiment la pâte avec la paume de mes mains en la tirant petit à petit vers les bords.

Couvrir avec un linge propre et laisser lever environ 45 min (la pâte va à nouveau doubler de volume et remplir complètement les moules).

Préchauffer le four th 7 (210°C).
Badigeonner la surface de préférence au pinceau avec l'huile de tomates séchées puis plonger le bout des doigts sur toute la surface de la pâte pour marquer des indentations (enfoncer la pulpe du doigt sur environ 1 cm, le but n'est pas de traverser la pâte et de la déchirer).

Note: la pâte est pleine de bulles d'air, l'écraser de cette manière permet de la laisser "plate" sur toute sa surface - autrement, elle gonflerait au centre. Ces indentations forment également des petits puits qui recueillent l'huile et les herbes ou le gros sel dont on parsème traditionnellement les focaccie.

Parsemer la surface de la pâte avec l'origan puis enfourner et cuire jusqu'à ce que la focaccia prenne une belle couleur dorée environ 25 min. Refroidir sur une grille.


Source: adapté de The Italian Baker, Carol Field, ED. Harper Collins


technorati tags:

D'autres focaccie??
  1. aux tomates cerises ou basilic et fleur de sel
  2. aux raisins frais
  3. aux abricots
  4. mozarella chez Peggy
  5. en images
  6. aux olives noires chez Zoubida

Commentaires

  1. Buooooona! E bella, poi!
    Il faut absolument que j'essaye cette recette avec pommes de terres!

    RépondreSupprimer
  2. elles magnifique ta focaccia ,je mets souvent de la pdt dans mes krachels ou brioches c'est vrai que ça les rends plus moelleuses ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bellissima ! Tu es vraiment très douée, il n'y a pas de doute !

    RépondreSupprimer
  4. mment ne pas laisser des petites pommes de terre oubliees... et bien une tres belle idee moelleuse...

    RépondreSupprimer
  5. Tout le bonheur de l'italie. Merci Sandra !

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas! A tester c'est sûr car cette recette me parait bien bonne.

    RépondreSupprimer
  7. Che bella focaccia! Je viens de Pouilles et meme si on n'ajoute pas toujours de pommes de terre à cette pate, bien sure elles ajoutent du moeulleux à la recette...perfetto!
    Ton blog est mon préféré coté pain/traiteur/viennoiserie :-), bravo!

    RépondreSupprimer
  8. Elle est superbe j'adore sa mie, vraiment !
    Je n'en ai jamais faite, ça donne terriblement envie !

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Sandra,

    Devant cette beauté, je n'ai pu résister et je l'ai à mon tour testée, tard hier soir !

    Mes impressions ? un délice de pain !
    La pomme de terre ajoutée à la pâte apporte du moelleux.
    Ce pain délicatement aromatisé est parfait, comme ceux que j'aime déguster.
    Je le mettrai bientôt en photos sur mon blog,a vec bien entendu, un lien vers le tien.
    Merci beaucoup pour cette recette !

    Bises

    RépondreSupprimer
  10. Je viens d'apprendre que la foccacia se faisait avec des pdt, c'est super !
    Je note tu penses !

    RépondreSupprimer
  11. Oui, non, dans les pouilles y pas toujours de la patate dans la focaccia, hein. Mais je vais tester, parce que je sais le pouvoir moellisant (parfaitement, je persiste : moellisant, madame )de la chose dans les pâtes à pain. Et puis après, il ne me restera qu'à trouver de fines tranches de parme, une ou deux mozarrella de bufflone tressées, et puis une plage. Parce que la focaccia, c'est là qu'elle est la meilleure : au bord de la mer.
    Ou dans la gare de Bari au petit matin.

    RépondreSupprimer
  12. Ah sandra, je lis tous les jous ton blog et tu es geniale.
    j attendais une recette de cheese cake pour chavouot , le mien retombe tout le temps, tu as une idee ?

    merci encore pour ton blog
    caroline

    RépondreSupprimer
  13. Superbe Focaccia !!! Elle donne vraiment envie, à tester rapidement !

    RépondreSupprimer
  14. Et pourtant j'ai renoncé au pain depuis un moment... alors pourquoi j'ai toujours autant de plaisir à passer par chez toi et à retrouver ces pains... peut-être parce que je n'ai renoncé qu'à les faire et pas à rêver devant !

    RépondreSupprimer
  15. Molto bella, et cette croute un peu rouge...quels merveilleux sandwichs elle doit faire.

    RépondreSupprimer
  16. j'en ai mangé ce WE en italie, c'est vrai que c'est que du bonheur !

    RépondreSupprimer
  17. Mamma mia la focaccia!!! Com'è buona e riflete il sapore dell'italia!!! Ogni volta che vado in italia ne prendo un pezzo la mattina prima del pranzo!!! Brava per la ricetta!!!

    RépondreSupprimer
  18. quel superbe focaccia!! biiiises micky

    RépondreSupprimer
  19. La focaccia mi piace in tutti i modi.
    Je pique ta recette.

    RépondreSupprimer
  20. J'imagine comme ça doit être bon, je teste au plus vite.

    RépondreSupprimer
  21. C'est terrible, je ne vois pas les photos! Je sais qu'elle est magnifique, j'imagine cette mie et cette croute...dur, dur! J'essaie plus tard.

    RépondreSupprimer
  22. Je n'ai toujours pas de MAP..... je dois être la dernière irréductible ..... mais je vais tenter ta recette tout simplement avec l'aide mon robot et de mes mains. Les photos sont tellement belles et tentantes que ça mérite bien un petit essai.
    Michèle

    RépondreSupprimer
  23. Miechambo, je fais exceptionnellement mes pains autrement qu'à la main. Si j'ai utilisé ma map cette fois-là, j'avais sûrement une bonne raison ;)
    Aucun problème pour te lancer et au pire, tu as un robot!

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour Sandra ! juste un mot en passant pour te dire que je me suis servie de cette pâte pour faire une " focaccia-pizza " alla pugliese !
    http://cuisinetcouleurs.canalblog.com/archives/2008/06/21/9492881.html
    Délicieuse !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci d'avoir envie de laisser une trace de votre passage: votre commentaire est aussi précieux que le temps qu'il vous a fallu pour l'écrire